Home A la une Élections Ziniaré : des détenus votent hors de la maison d’arrêt et...

Élections Ziniaré : des détenus votent hors de la maison d’arrêt et de correction grâce à la CENI

Les électeurs ont pris d’assaut les bureaux de vote de l’école B de Ziniaré avant 6h pour accomplir leur devoir civique. Ils ont bravé la fraîcheur pour attendre l’heure de l’ouverture du scrutin. Dans cette école sont logés cinq (05) bureaux de vote. A 6h00 le démarrage du scrutin était effectif au bureau de vote n°1.

Par Alassane Ouédraogo, Correspondant Oubritenga

Les membres de ce bureau installés ainsi que le matériel, les votants commencèrent à accomplir leur devoir civique selon l’ordre d’arrivé. Les premiers votant pénètrent dans la salle de vote sur présentation de leurs cartes d’électeurs. Une équipe assise à droite habillée aux couleurs de la CENI vérifie les identités, leur conformité avec la liste électorale. Ce bureau compte au total 295 inscrits sur la liste.

Larba Ilboudo, est l’un des premiers votants, il dit venir choisir son candidat pour que la paix revienne au pays. « Je suis venu tôt, pour ne pas être empêché au dernier moment d’accomplir mon acte civique », a-t-il expliqué.

C’est dans ce bureau même bureau que, Fatoumata Benon, gouverneur de la région du Plateau Central a voté. Après avoir voté, elle a laissé entendre qu’une plateforme d’alerte précoce est mise en place pour suivre toutes les informations des votes. Elle a par ailleurs invité tous les partis politiques à privilégier les voies de justice en cas de contentieux.

Après l’école B de Ziniaré, cap sur Nioniokodogo, village situé à une dizaine de kilomètres de Ziniaré, route de Kaya. C’est ici que vote Maimouna Ouédraogo, candidate du CDP aux législatives et directrice provinciale de campagne du CDP.  Selon la candidate, elle est venue auprès des siens pour leur demander de sortir massivement pour voter son parti. Dans ce bureau de vote, le président, M. Sawadogo   déplore l’absence des Procès-Verbaux. 167 personnes sont inscrites sur la liste.

Après Nioniokodogo, destination Banguinsom, un village voisin. Là aussi l’engouement est visible, et certains électeurs après avoir fini de voter, sont restés à côté pour suivre le déroulement du scrutin. Ce bureau de vote n’a pas reçu de procès-verbaux jusqu’à la fermeture ce qui bloque le dépouillement.

Les détenus ont pu accomplir cet acte civique hors de la maison d’arrêt, grâce au transfèrement initié par la CENI. Salfo Ilboudo est le dernier votant de ce bureau à 17h40, pour lui personne ne choisit son dirigeant à sa place c’est pourquoi il est venu malgré ses nombreuses occupations.

Dans la province de l’Oubritenga, il y a au total quarante-deux (42) candidats pour deux postes de député, avec 346 bureaux de vote.

www.libreinfo.net