Accueil A la une Électrification rurale: fini l’obscurité dans 23 villages de la province du Ziro

Électrification rurale: fini l’obscurité dans 23 villages de la province du Ziro

Dr Bachir Ismaël Ouédraogo,ministre de l'Energie mettant sous tension un compteur/libreinfo.net

Vingt-trois localités des 45 ciblées par le Projet Électrification Rurale Décentralisée de 45 localités de la provice du Ziro, région du Centre-Ouest et du Gourma dans la région de l’Est sont désormais éclairés. C’est le ministre de l’Énergie, Bachir Ismaël Ouédraogo qui a donné le coup d’activation du compteur le 3 septembre 2020 dans la commune rurale de Cassou, située à 34 km du Ziro.

Par  Hervé Ouaré, correspondant Ziro

Le jeudi 3 septembre, c’était un grand jour de joie dans la commune rurale de Cassou. En effet, les populations venaient d’assister à la venue de l’électricité dans plusieurs localités. Le rêve devenait une réalité. Les nuits sont désormais éclairées. C’était une liesse populaire.

« Waouh ! je suis ébahi de voir l’électricité dans le village. Nous sommes désormais comme les habitants de la ville. Mon frère va payer un réfrigérateur à courant pour adjoindre à ce que nous utilisons déjà à batterie. », se réjouit Louis Ouédraogo,un gérant de boutique dans le village de Cassou.

 « Ce projet est une aubaine pour la population de ma commune et de la province. Elle pourra développer des emplois ce qui va freiner le flux migratoire des jeunes des localités électrifiées vers la capitale à la recherche d’emplois. », a indiqué Dramane Diasso, Maire de la commune de Cassou.

Au-delà du décollage économique, l’électrification des villages va réduire l’exode rural très développé dans la commune, selon Dramane Diasso, maire de la commune rurale de Cassou.

L’économie locale peut désormais décoller dans les 23 localités du Ziro bénéficiaires du projet d’électrification en milieu rural. Les promoteurs de salons de coiffure, de maquis, de moulins, de soudure, de mercerie, de boutiques entre autres, verront leurs économies impactées avec l’arrivée du courant dans les villages.

« Je suis content de l’arrivée de l’électricité dans notre commune. Je suis un tenancier de maquis, j’avais des difficultés de conditionnement des boissons et pour satisfaire ma clientèle, j’allais à Léo pour chercher de la glace afin de rafraîchir mes boissons. Avec le courant dans le village, je suis peinard et pourrai économiser en carburant et éviter les risques d’accidents avec le mauvais état de la route. Les clients feront aussi des économies car je baisserai le coût de la boisson : la Brakina qui était à 700 F sera désormais à 650 F. Ce sera merveilleux pour tout le monde », se réjouit Thomas Sawadogo, tenancier d’une buvette à Névry un village de la commune de Cassou !    

Le ministre de l’Energie, Bachir Ismaël Ouédraogo s’est réjoui du déroulement des travaux et a souhaité que « cette nouvelle ère soit un point de départ de la création des emplois pour les jeunes. »

Les autorités et les partenaires procédant à la pose de la première plaque de la centrale solaire photovoltaïque de 250 kwh dans la commune de Cassou/libreinfo.net

Accompagné des autorités régionales et du l’Union européenne principal partenaire au projet, le ministre Ouédraogo a procédé à la pose de la première plaque de la centrale solaire photovoltaïque de 250 kwh dans la commune de Cassou.  Pour l’Ambassadeur Wolfram Vetter, ce projet témoigne l’excellence des relations entre le Burkina Faso et l’Union européenne.

Le Projet Electrification Rurale Décentralisée de 45 localités du Ziro et du Gourma,s’inscrit dans la vision du Plan national de développement économique et social (PNDES),programme du président Roch Kaboré.

Soutenu par l’Union européenne, l’objectif est d’augmenter l’accès à l’électricité dans les zones rurales, afin de créer de nouvelles opportunités économiques et sociales pour les populations.

 A terme, le projet touchera plus de 5000 ménages et permettra de disponibiliser plus de 430 km de réseau de moyenne et de basse tension, deux centrales photovoltaïques d’une puissance totale de 500 kWc et d’installer plus de 250 lampadaires pour l’éclairage public. En sus, plus de 5000 ménages seront touchés.

www.libreinfo.net