Home Economie Embargo sur le Mali : le Sénégal subit une perte économique

Embargo sur le Mali : le Sénégal subit une perte économique

0

Le Mali est l’un des  principaux clients du Sénégal. Depuis l’entrée en vigueur des sanctions économiques et financières de la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) et de l’Union économique et monétaire Ouest-africaine (UEMOA),  le 9 janvier 2022, contre, le Mali, le trafic routier entre les deux pays a connu un ralentissement préjudiciable aux économies des deux pays. 

Par Rama Diallo

Les sanctions économiques des organisations africaines contre le Mali impactent négativement l’économie du Sénégal.

Selon la direction de la Prévision et des études économiques (DPEE) du Sénégal, malgré le fait que 56,1% de la valeur des exportations sénégalaises vers le Mali soient exclus de l’embargo, notamment les produits pétroliers, énergétiques, pharmaceutiques et alimentaires, en février dernier, les exportations du pays de la Téranga se sont repliées de 6% soit -37, 6 milliards de FCFA par rapport au mois de janvier.

D’après toujours la DPEE, la fermeture des frontières entre Bamako et  Dakar a entraîné une hausse du prix du ciment  au Mali. La tonne coûte  actuellement 130 mille  FCFA contre 95 mille  FCFA avant les sanctions. Malgré les efforts des unités locales et l’apport du ciment venu du Burkina Faso, de plus en plus présent sur le marché malien, celui-ci n’est pas suffisamment approvisionné en ciment.

S’agissant des produits pétroliers, les exportations vers le Mali se sont repliées de 28,9 milliards de FCFA par rapport à Janvier 2022.

www.libreinfo.net

SENS Appel à contribution militante et population

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
28 + 12 =