spot_img
spot_img

Soutenance de Master :Emmanuel Zongo obtient 17,5/20 avec mention très bien en décortiquant la problématique de l’orpaillage au Sud Ouest

Publié le : 

Publié le : 

Le Commissaire Principal de Police Emmanuel W. Zongo a obtenu une note de 17,5/20 lors de sa soutenance de Master sur la pratique de l’orpaillage dans la région du Sud Ouest le vendredi 19 mai 2023 à Bobo-Dioulasso. Son thème de mémoire a porté sur la problématique de l’orpaillage dans la région du Sud Ouest.

Par Daouda Kiekieta

Le commissaire de police Emmanuel Zongo a soutenu son mémoire de Master sur la pratique de l’orpaillage dans la région du Sud Ouest. Cette région est réputée être une zone à fort potentiel aurifère.

Ayant servi dans cette partie du Burkina Faso en tant que Gouverneur, Emmanuel Zongo a examiné la pratique de l’orpaillage dans son mémoire pour l’obtention du diplôme de master en Macroéconomie et Gestion du Développement à l’Université Catholique de l’Afrique de l’Ouest (UCAO) à Bobo Dioulasso. 

Ainsi, le thème du mémoire est intitulé : « Orpaillage dans le Sud-Ouest Burkinabè, entre enjeux socioéconomiques et risques sécuritaires : cas de Djikando ».

Master orpaillage Emmanuel Zongo
Emmanuel Zongo lors de sa présentation

Dans sa présentation, le commissaire de police a indiqué que l’orpaillage regorge d’énormes avantages : la création d’emplois, l’amélioration de la situation socio-économique des orpailleurs, le développement de l’économie locale. 

L’ancien gouverneur révèle que la production en or dans cette région était de 4,5 tonnes en 2016 d’une valeur de 118,7 milliards de FCFA soit 51,1% de la production artisanale nationale.

Cependant, le site d’orpaillage dans cette région constitue également des risques sécuritaires de type accidentel, notamment « les explosions et incendies, l’intoxication au mercure ou au cyanure, les éboulements, les blessures à l’occasion du creusage ou de la descente dans les galeries, l’asphyxie liée au manque d’oxygène au fond des galeries etc.»

A titre d’exemple , il cite le cas des « 66 morts en février 2022 (dont 60 dans l’explosion sur le site de Gongombiro et 6 dans un éboulement sur le site d’orpaillage de Ourbi) ».

En outre, poursuit M. Zongo, l’orpaillage présente de graves risques  sécuritaires à savoir «les conflits communautaires, les braquages et attaques à main armée, les conflits fonciers et le terrorisme ».

Master orpaillage Emmanuel Zongo
Le commissaire principal de police Emmanuel Zongo lors de sa présentation

Pour un meilleur encadrement du secteur, l’impétrant estime que « L’État doit assumer pleinement ses fonctions de puissance publique sur le secteur de l’orpaillage ».

Après une série de questions-réponses, les membres du jury se sont réunis à huis clos pour délibérer. La note de 17, 5 sur 20 (17,5/20) a été attribuée à Emmanuel Zongo avec la mention Très bien.

Le Commissaire Zongo, est déjà titulaire d’un Master en sécurité intérieure obtenu à l’université Jean Moulin Lyon et d’une maîtrise en Macroéconomie et Gestion du Développement à l’Université Joseph Ki-Zerbo au département de Science Economique et de Gestion (SEG). Il a indiqué qu’il va poursuivre ses travaux en doctorat sur les problématiques de l’orpaillage.

Lire aussi : BRAQUAGE SUR LE SITE D’ORPAILLAGE DE DJIKANDO(GAOUA) : LE BILAN PASSE DE 6 À 8 MORTS

www.libreinfo.net 

- Advertisement -

Articles de la même rubrique

Burkina : le gouvernement veut nationaliser la BCB, 36 ans après sa création

Le gouvernement burkinabè a adopté en conseil des ministres le 22 mai 2024, un projet de décret portant nationalisation de la Banque commerciale du...

Burkina : le taux de l’inflation connait une nette baisse de 0,7% en fin 2023

Le Président de la Transition, Chef de l’Etat, le Capitaine Ibrahim TRAORE a présidé ce mercredi 21 mai 2024, le Conseil des ministres. Selon le...

Aéroport de Donsin: un projet aux ambitions sous-régionales

La maitrise d'ouvrage de l'aéroport de Donsin (MOAD) a convié la presse le mardi 21 mai 2024 sur le site du nouvel aéroport en...

Burkina : 10 sociétés d’État génèrent 1 686 milliards FCFA de revenus en 2022

Sur les 22 entreprises d'État que compte le Burkina Faso, 19 ont fait l'objet d'une évaluation dont les résultats démontrent un chiffre d'affaires cumulé...

Économie/UMOA: le Burkina mobilise 130 milliards Fcfa

Le Trésor public du Burkina Faso a mobilisé 129,68 milliards Fcfa sur le marché de l'UMOA suite à l'emprunt obligataire lancé du 11 avril...
spot_img

Autres articles

Ouahigouya: le gouverneur de la région du Nord met en garde les auteurs des marches illégales

Depuis quelques jours des messages vocaux circulent sur les réseaux sociaux, appelant la population de la province du Yatenga à sortir massivement le 24...

Burkina : performances 2023, les fruits d’une «résilience et d’une intelligence»

Le Conseil national des organisations de la société civile (CNOSC) dit constater avec l'ensemble des acteurs du développement, que le Plan national de développement...

Mémoire : De l’intérêt pour la lecture de la biographie de Sankara

Dans la Biographie de Thomas Sankara. La patrie ou la mort… L’histoire du capitaine politique se confond à l’histoire du Burkina Faso. Par Merneptah Noufou...

Guinée/Justice : Dadis Camara risque la perpétuité

À l'audience du 22 mai 2024, concernant le procès Massacre du 28 septembre 2009, le procureur a demandé au Tribunal de retenir tous les...

Burkina/Assises nationales: les préalables du mouvement SENS

Ceci est une déclaration Mouvement SENS sur la tenue des assises nationales les 25 et 26 mai 2024. Une déclaration parvenue à la redaction...