Home Diplomatie Empoisonnement de l’opposant russe Alexeï Navalny: Kremlin demande des preuves à Berlin

Empoisonnement de l’opposant russe Alexeï Navalny: Kremlin demande des preuves à Berlin

FILE - In this Saturday, July 20, 2019, file photo, Russian opposition leader Alexei Navalny attends a protest in Moscow, Russia. Navalny remained hospitalized for a second day on Monday, July 29, 2019, after his physician said he may have been poisoned. Details about Navalny's condition were scarce after Navalny was rushed to a hospital Sunday from a detention facility where he was serving a 30-day sentence for calling an unsanctioned protest. (AP Photo/Pavel Golovkin, File)

La chancelière allemande incrimine la Russie d’empoisonnement de l’opposant russe Alexeï Navalny visant à le réduire au silence. A en croire la chancelière ce dernier a été empoisonné à l’aide d’un puissant neurotoxique « de type Novitchok. » Selon elle « de très graves questions se posent à présent, des questions auxquelles seul le gouvernement russe peut et doit répondre » a-t-elle indiqué ce mercredi 02 septembre 2020. La chancelière est soutenue dans sa position par ses partenaires de l’Union européenne qui dénoncent un « acte lâche et méprisable ». Les Etats-Unis de leur côté demande à ce que les responsabilités soient situées. Les partisans de l’opposant considèrent la décision allemande comme une certitude selon les dires d’Ivan Jdanov, un de ses plus proches collaborateurs.

Les autorités russes, eux du moins disent attendre des preuves de la part de leurs accusateurs. Pour le moment, le Kremlin n’est pas en mesure de répondre à Berlin. C’est ce qu’a indiqué mercredi soir le porte-parole de la présidence russe, Dmitri Peskov. Moscou a officiellement demandé l’accès aux informations médicales de la partie allemande. Des demandes restées sans réponse à ce jour, selon le Kremlin qui assure être prêt et intéressé « à coopérer entièrement » avec l’Allemagne. Toutefois la diplomatie russe précise que « aucune substance toxique » n’avait été détectée par les médecins russes lors de l’hospitalisation initiale d’Alexeï Navalny dans un établissement de Sibérie fin août.

Néanmoins selon ses médecins, l’état de santé de l’opposant russe Alexeï Navalny, hospitalisé à l’hôpital berlinois de la Charité, continue de s’améliorer. L’opposant numéro 1 au Président russe Vladimir Poutine a été hospitalisé le 20 août en réanimation à l’hôpital d’Omsk en Sibérie suite au malaise qu’il a eu à bord d’un avion à destination de Moscou. Deux jours plus tard, il a été transféré à l’hôpital berlinois de la charité.

www.libreinfo.net