spot_img
spot_img

Fada N’Gourma : 117 cas d’enfants déplacés malnutris recensés en Juin 2023

Publié le : 

Publié le : 

Les enfants malnutris sont de plus en plus nombreux dans les centres de santé de la ville de Fada N’Gourma, dans la région de l’Est du Burkina. Dans le seul mois de juin, 117 cas d’enfants déplacés malnutris ont été recensés dans deux centres médicaux.

Par Soanguipali Coulidiati, Correspondant dans le Gourma

Le nombre d’enfants malnutris aigus sévères et modérés issus de familles déplacées internes, durant le seul mois de juin 2023 est de 177 cas pour les deux centres médicaux des secteurs 1 et 11 de la ville de Fada N’Gourma, région de l’Est.

Mais au-delà des enfants des familles déplacées, la malnutrition prend de l’ampleur dans la ville.

Si la malnutrition est un problème de santé préoccupant à Fada N’Gourma, les travailleurs du secteur sanitaire la définissent comme une insuffisance ou un excès de nutriments dans un organisme.

Pour M. Oumar Dahani, surveillant d’unité de la maternité au centre médical urbain du secteur 1 de la ville de Fada N’Gourma, la malnutrition est « un apport insuffisant en quantité et en qualité de micronutriments indispensables au système immunitaire.»

M. Siaka Sanou, infirmier diplômé d’Etat, adjoint du major du Centre de santé et de promotion sociale (CSPS) du secteur 11, la définit en ces termes : «C’est une carence ou une exagération en certains nutriments dans l’organisme».

La malnutrition concerne les enfants de toutes les catégories sociales et s’explique par plusieurs causes. Selon M. Oumar Dahani, les enfants malnutris proviennent aussi bien des familles nanties que de celles démunies.

«La pauvreté, la maternité rapprochée, la motivation en espèces des mères des enfants malnutris par certaines ONG, sont des causes déterminantes de la malnutrition» nous a expliqué le surveillant d’unité de la maternité du centre médical urbain du secteur 1.

Le major adjoint du CSPS du secteur 11 cité estime que le manque d’hygiène et l’analphabétisme des mères empêchent que celles-ci varient les repas de leurs enfants.

Le phénomène prend de l’ampleur, surtout chez les enfants dont les parents sont des déplacés internes. Les solutions au phénomène ne sont pas méconnues par les acteurs du domaine de la nutrition. Ils préconisent la sensibilisation des mères sur les bénéfices nutritifs des denrées alimentaires locales que sont le petit mil, le sésame, les arachides et le haricot.

«Le retour des personnes déplacées internes dans leurs localités d’origine est une solution au problème de malnutrition» estime M. Siaka Sanou. La lutte contre la malnutrition repose sur l’apprentissage des mères à composer certains aliments. «Les ONG qui œuvrent dans la lutte gagneraient à former les mères sur l’art culinaire.» ajoute M. Dahani.

www.libreinfo.net

- Advertisement -

Articles de la même rubrique

RDC : Tentative de coup d’État déjouée, selon l’armée

La capitale de la République démocratique du Congo , Kinshasa, a été secouée par une tentative de coup d'État le dimanche 19 mai 2024....

Niger: accord trouvé pour le retrait des soldats américains

Les États-Unis et le Niger ont trouvé ce dimanche 19 mai 2024 un accord conjoint pour les procédures de retrait des soldats américains sur...

AES : Les textes fondamentaux créant la confédération finalisés

La rencontre des ministres des Affaires étrangères du Burkina Faso, du Mali et du Niger tenue à Niamey,  le vendredi 17 mai 2024,  a...

[Tribune] Médiation CEDEAO/AES, soutien au président Faye

Le président ghanéen Nana Akufo-Addo à la suite du président nigérian Bola Tinubu vient de demander à son homologue sénégalais Bassirou Diomaye Faye, d’entrer...

Économie/UMOA: le Burkina mobilise 130 milliards Fcfa

Le Trésor public du Burkina Faso a mobilisé 129,68 milliards Fcfa sur le marché de l'UMOA suite à l'emprunt obligataire lancé du 11 avril...
spot_img

Autres articles

RDC : Tentative de coup d’État déjouée, selon l’armée

La capitale de la République démocratique du Congo , Kinshasa, a été secouée par une tentative de coup d'État le dimanche 19 mai 2024....

Niger: accord trouvé pour le retrait des soldats américains

Les États-Unis et le Niger ont trouvé ce dimanche 19 mai 2024 un accord conjoint pour les procédures de retrait des soldats américains sur...

AES : Les textes fondamentaux créant la confédération finalisés

La rencontre des ministres des Affaires étrangères du Burkina Faso, du Mali et du Niger tenue à Niamey,  le vendredi 17 mai 2024,  a...

[Tribune] Médiation CEDEAO/AES, soutien au président Faye

Le président ghanéen Nana Akufo-Addo à la suite du président nigérian Bola Tinubu vient de demander à son homologue sénégalais Bassirou Diomaye Faye, d’entrer...

Économie/UMOA: le Burkina mobilise 130 milliards Fcfa

Le Trésor public du Burkina Faso a mobilisé 129,68 milliards Fcfa sur le marché de l'UMOA suite à l'emprunt obligataire lancé du 11 avril...