spot_img
spot_img

Campagne africaine de football : l’As Douanes du Burkina qualifiée, après le désistement des équipes nigériennes

Publié le : 

Publié le : 

Les équipes nigériennes engagées en ligue des champions de la CAF et en coupe de la confédération ne pourront pas prendre part à ces deux compétitions continentales. Ce désistement est motivé par les sanctions de la CEDEAO suite au coup d’état du 26 juillet 2023 contre le Président Mohamed Bazoum. 

Par Issoufou Ouédraogo 

La Fédération Nigérienne de Football (FENIFOOT) a informé l’opinion que suite « à un cas de force majeure, il a été notifié à la Confédération Africaine de Football (CAF) du désistement de leurs représentants en compétitions interclubs Ligue des Champions et Coupe de la Confédération 2023-2024».

Cette décision est motivée par l’embargo de la CEDEAO contre le Niger. Ce  qui entrave la libre circulation, surtout avec la fermeture des frontières terrestres et aériennes entre les pays de la CEDEAO et le Niger.

La FENIFOOT, après avoir étudié tous les moyens possibles pour permettre à l’As garde nationale et à l’As douanes d’honorer leurs rendez-vous africains, s’est résolue à cette difficile décision.

La FENIFOOT rappelle que « la CAF avait déjà décidé de la délocalisation des matchs à domicile de leurs représentants à l’extérieur du Niger vu la situation socio-politique prévalant dans le  pays, créant ainsi une difficulté supplémentaire quant à la recherche de stades de la sous-région qui voudraient bien mettre à notre disposition leurs installations», lit-on dans le communiqué.

Ce désistement permet au représentant burkinabè l’As Douanes qui devrait affronter le club nigérien de l’As garde nationale en tours préliminaires, de la ligue des champions de la CAF, de se qualifier directement pour le tour suivant.

Les Burkinabè affronteront au tour suivant le géant tunisien de l’Espérance Sportive de Tunis.

www.libreinfo.net

Articles de la même rubrique

Burkina : Compte rendu du conseil des ministres du 24 juillet 2024

Le Conseil des ministres s’est tenu à Ouagadougou, le mercredi 24 juillet 2024, en séance ordinaire, de 09 H 00 mn à 13 H...

Burkina : Le secteur du BTP engagé pour la souveraineté économique 

Le ministre des Infrastructures et du Désenclavement, Adama Luc Sorgho, accompagné de son collègue de l'Habitat et de l'Urbanisme, Mikaïlou Sidibé, a présidé le...

Burkina : création  d’une Commission pour  réguler les dysfonctionnements

(Ouagadougou, 24 juillet 2024). Le Président du Faso, Chef de l’Etat, le Capitaine Ibrahim TRAORE a présidé, ce mercredi, le Conseil des ministres. Selon...

Procès en appel de Vincent Dabilgou et autres : Le procureur général requiert 11 ans de prison contre l’ancien ministre

Le procureur général près la Cour d’appel de Ouagadougou a pris ses réquisitions contre les prévenus de l’affaire Vincent Dabilgou et autres. Il a...
spot_img

Autres articles

Burkina : Compte rendu du conseil des ministres du 24 juillet 2024

Le Conseil des ministres s’est tenu à Ouagadougou, le mercredi 24 juillet 2024, en séance ordinaire, de 09 H 00 mn à 13 H...

Burkina : Le secteur du BTP engagé pour la souveraineté économique 

Le ministre des Infrastructures et du Désenclavement, Adama Luc Sorgho, accompagné de son collègue de l'Habitat et de l'Urbanisme, Mikaïlou Sidibé, a présidé le...

Burkina : création  d’une Commission pour  réguler les dysfonctionnements

(Ouagadougou, 24 juillet 2024). Le Président du Faso, Chef de l’Etat, le Capitaine Ibrahim TRAORE a présidé, ce mercredi, le Conseil des ministres. Selon...

Procès en appel de Vincent Dabilgou et autres : Le procureur général requiert 11 ans de prison contre l’ancien ministre

Le procureur général près la Cour d’appel de Ouagadougou a pris ses réquisitions contre les prévenus de l’affaire Vincent Dabilgou et autres. Il a...