Home Sport CAN Cameroun 2021 : de bonnes choses à retenir malgré une fin...

CAN Cameroun 2021 : de bonnes choses à retenir malgré une fin fâcheuse

0
Etalons CAN
Les Etalons après un match de Can Cameroun 2021

La fâcheuse défaite des Etalons en match de classement de la CAN face au Cameroun ne doit pas faire perdre de vue les nombreux aspects positifs issus du parcours des Etalons durant la CAN 2021.

Par Marcel Ye

Le Burkina Faso n’est pas revenu bredouille de la CAN « Cameroun 2021″ puisqu’en plus de la quatrième place obtenue sur un total de 24 équipes participantes, le Pays peut se réjouir à plus d’un titre. En effet la 33ème Coupe d’Afrique des Nations a permis de tracer un chemin au football burkinabè.

La biennale africaine du football a permis de révéler une belle génération de jeunes joueurs avec un talent démesurément insolent. Des jeunes qu’on savait déjà très talentueux, mais qu’on avait pas encore vu à l’œuvre dans une compétition internationale en sélection nationale.

Des garçons comme Dango Ouattara (19 ans), Edmond Tapsoba (23 ans), Issa Kaboré (20 ans) Gustavo Sangaré (25 ans), Djibril Ouattara (22 ans) ont donné la preuve que leur sélection à l’équipe nationale n’a rien d’un favoritisme.

Ils sont la preuve que le football burkinabè a de beaux jours devant lui. La CAN 2021 a aussi permis de révéler la compétence locale en matière de coaching. Certes, Kamou Malo ne fait pas encore l’unanimité au sein de la classe footballistique,  mais il est devenu avec ses compères Firmin Sanou et Alain Nana, le quatrième staff de techniciens à atteindre le dernier carré d’une Coupe d’Afrique avec les Etalons et le tout premier staff local à réaliser une telle performance.

Même si la prestation du coach Malo et ses deux adjoints n’est pas exempte de toute critique, la CAN 2021 a tout de même permis de franchir un palier dans l’histoire du coaching burkinabè.

Enfin, d’un point de vue prestige, le football burkinabè est passé à un autre niveau. Désormais, on ne pourra plus présenter les Etalons comme outsider dans une CAN. Même si le Burkina est naïvement tombé face au Cameroun lors du match de classement, on retiendra que les Etalons ont atteint les demi-finales lors de leurs deux dernières participations en Coupe d’Afrique. C’est un capital considérable de prestige que Kamou Malo et ses joueurs ont engrangé lors de cette CAN.

La preuve, est que le Burkina Faso va disputer un match amical historique le 29 mars prochain contre la Belgique, meilleure nation au classement FIFA depuis bientôt trois ans. Les burkinabè peuvent regretter de n’avoir pas été plus ambitieux dans cette compétition, mais une chose est certaine, la CAN 2021 Nous a  »ouvert » les yeux.

www.libreinfo.net

SENS Appel à contribution militante et population

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
18 ⁄ 9 =