spot_img
spot_img

France : « les bénéficiaires d’une bourse conservent leurs bourses, celles-ci n’ont été en aucun cas interrompues ou supprimées »

Publié le : 

Publié le : 

Depuis plusieurs mois, la rumeur circule sur une suspension des bourses du gouvernement français attribuées aux étudiants ressortissants des trois pays du Sahel, le Mali, le Burkina Faso et le Niger. Est-ce vrai ou faux ? difficile de le savoir dans un contexte de désinformation continue. Libre info a posé la question aux services français à Ouagadougou.

Par Hakim Hien

Selon les services français, il n’a jamais été question de suspension de bourses du gouvernement à l’endroit des étudiants du Burkina Faso, du Mali et du Niger.

« Une telle notification n’a jamais été ou pu être communiquée par le MEAE. En revanche il y a lieu de rappeler que les bénéficiaires d’une bourse du gouvernement français conservent leurs bourses et que celles-ci n’ont été en aucun cas interrompues ou supprimées », indiquent les services français à Ouagadougou.

Selon la France, « nous avons aujourd’hui 6700 étudiants de ces trois pays dans nos universités, bien plus qu’aucun autre pays au monde ».

Nos sources soutiennent qu’« Il n’a jamais été demandé de suspendre les coopérations avec les ressortissants de ces trois pays. Ceux qui avaient déjà des visas sont évidemment toujours les bienvenus en France »

« Les artistes sont les bienvenus dans nos institutions culturelles. Les chercheurs et les étudiants sont les bienvenus dans nos universités. Ils poursuivent leurs études », poursuivent les mêmes sources qui précisent également que « ceux qui sont boursiers continuent de percevoir leurs bourses du gouvernement français ».

Depuis le début des relations politiques tendues entre la France et les trois pays du Sahel en transition, les ressortissants de ces pays sont régulièrement dans des questionnements sur l’avenir des relations entre les différentes parties

www.libreinfo.net

- Advertisement -

Articles de la même rubrique

Niger : Ibrahim Traoré et Assimi Goïta décorés de la Grand-Croix de l’Ordre National

Le chef de l'État du Niger, le Général de brigade Abdourahamane Tiani, a signé, ce vendredi 19 juillet 2024, deux décrets élevant le Président...

Burkina/Campagne agricole : Le manque de pluie inquiète des agriculteurs

Le gouvernement burkinabè a lancé une offensive agricole. Malheureusement, la saison pluvieuse, capricieuse, lance, elle aussi, sa contre-offensive et inquiète les paysans. De Lallé...

Affaire parcelles de Pala : Rendez-vous le 25 juillet pour le verdict

Poursuivis pour avoir accepté des cadeaux ou un avantage indu en lien avec leurs fonctions dans le cadre de l'aménagement de la zone de...

Mali: décès de l’artiste musicien Toumani Diabaté à 58 ans

Le célèbre artiste musicien malien, Toumani Diabaté est décédé ce vendredi 19 juillet 2024 à Bamako dans la capitale malienne selon sa famille. Par Hakim...

Burkina : Les douanes mobilisent plus de 523 milliards FCFA au 1er semestre 2024

La Direction générale des douanes a mobilisé 523 milliards 858 millions 892 mille 544 FCFA au titre du premier semestre de l’année 2024. Le...
spot_img

Autres articles

Niger : Ibrahim Traoré et Assimi Goïta décorés de la Grand-Croix de l’Ordre National

Le chef de l'État du Niger, le Général de brigade Abdourahamane Tiani, a signé, ce vendredi 19 juillet 2024, deux décrets élevant le Président...

Burkina/Campagne agricole : Le manque de pluie inquiète des agriculteurs

Le gouvernement burkinabè a lancé une offensive agricole. Malheureusement, la saison pluvieuse, capricieuse, lance, elle aussi, sa contre-offensive et inquiète les paysans. De Lallé...

Affaire parcelles de Pala : Rendez-vous le 25 juillet pour le verdict

Poursuivis pour avoir accepté des cadeaux ou un avantage indu en lien avec leurs fonctions dans le cadre de l'aménagement de la zone de...

Mali: décès de l’artiste musicien Toumani Diabaté à 58 ans

Le célèbre artiste musicien malien, Toumani Diabaté est décédé ce vendredi 19 juillet 2024 à Bamako dans la capitale malienne selon sa famille. Par Hakim...

Burkina : Les douanes mobilisent plus de 523 milliards FCFA au 1er semestre 2024

La Direction générale des douanes a mobilisé 523 milliards 858 millions 892 mille 544 FCFA au titre du premier semestre de l’année 2024. Le...