Home Sécurité Examens scolaires au Burkina Faso : « Vous êtes pour moi le...

Examens scolaires au Burkina Faso : « Vous êtes pour moi le visage de la résistance. Chaque succès dans cette salle sera comme un hectare de joie pour moi », Lionel Bilgo

Candidats au BEPC 2022
Les candidats de l'établissement de Yamwaya attendant les sujets

Le lancement officiel des examens du brevet d’études du premier cycle (BEPC), Le brevet d’études professionnelles (BEP) et le certificat d’aptitude professionnelle (CAP) a été fait par le ministre de l’Education nationale, de l’alphabétisation et de la Promotion des langues nationales le 2 juin 2022 à Ouahigouya, province du Yatenga dans la région du Nord au lycée Yamwaya. Le centre accueille plus de 600 élèves y compris les élèves de Titao.

Par Rama Diallo, notre envoyée à Ouahigouya

A 6h nous sommes au lycée Yamwaya de Ouahigouya. La plupart des élèves sont déjà là. C’est un silence total dans l’établissement chaque élève est concentré sur son cahier. A peine ils répondent à notre bonjour. Voulant les interroger, certains refusent carrément de parler. Les rares qui ont accepté parler répondent  par oui ou par non avec une voix tremblante. On sentait le stress et la peur chez ces candidats.

60h 30 mn, les surveillants commencent l’appel des noms des candidats dans le jury II. Le ministre de l’Education nationale Lionel Bilgo arrive au lycée Yamwaya autour de 7h. Avant de donner le top départ pour les épreuves écrites, Lionel Bilgo est allé dans le jury de la province de Titao délocalisé au lycée Yamwaya pour un mot d’encouragement aux candidats. « Vous êtes pour moi le visage de la résistance . Chaque succès dans cette salle sera comme un hectare de joie pour moi », a-t-il laissé entendre.

Après ce cap, le ministre se dirige vers le jury II salle 1 pour l’ouverture de l’enveloppe de l’épreuve de la dictée. Il ouvre l’enveloppe et donne le top départ au tour de 7h30. Les épreuves de cette première journée débutent par la dictée. Le texte est du Burkinabè Daouda Derra. Le titre du texte est «L’appel de la ville». Il est extrait de son roman le «Rêve brisé» de la page 21.

Le ministre Bilgo a relevé que le choix de Ouahigouya est le choix de la résistance et de la résilience. Parce que la province et la région sont éprouvées par les attaques terroristes. Selon le ministre, le lancement des examens à Ouahigouya est une marque de solidarité envers cette population du Nord. Les forces de sécurité sont à pied d’œuvre pour la sécurisation des centres d’examen dans la région a rassuré le ministre.

Après Ouahigouya, le ministre et sa délégation prennent la route pour la province du Zondoma et du Passoré toutes dans la région du Nord. Lionel Bilgo est passé au lycée provincial du Zondoma et pour encourager et souhaiter bonne chance aux candidats. A Yako, le chef du ministère de l’Education nationale a procédé au lancement officiel des épreuves écrites de BEP agricole à l’école technique et professionnelle de la province du Passoré.

Cette année 16 165 candidats de la région du Nord prennent part au BEPC. Un nombre en baisse par rapport à l’année précédente qui était de 20 511.

Pour cette session 2022, au moins 260058 candidats prennent part à cet examen contre 302 071 l’an passé. Une régression de 16,16% est constatée par rapport à 2021.

www.libreinfo.net

SENS Appel à contribution militante et population

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
22 + 29 =