spot_img
spot_img

Entrepreneuriat: Raïssa Dama, la spécialiste de fabrication des bouquets d’argent

Publié le : 

Publié le : 

«DDR events» est une entreprise événementielle spécialisée dans la création des bouquets d’argent, des paniers fruits et des paniers pour bébés Sa promotrice Raïssa Dama rencontrée le samedi 4 novembre 2023 à Ouagadougou a accepté lever un coin de voile sur ses activités. Découverte !

Par Emilienne Compaoré (stagiaire)

Le samedi 4 novembre 2023 aux environs de 10 heures, Raïssa Dama, nous accueille à son domicile qui lui sert en même temps de lieu de travail.

D’un geste aimable et d’une voix suave, elle nous invite à prendre place : « Ma chérie, prenez place », dit-elle en précisant que c’est ici elle se cache, expression d’humilité pour désigner que voici son cadre de travail.

En réalité, Raïssa Dama est la promotrice de «  DDR events », une entreprise événementielle dont la spécialité est la création et la fabrication des bouquets d’argent, des paniers fruits et des paniers pour bébés.

Raïssa Dama est la promotrice de «  DDR events », une entreprise événementielle
Raïssa Dama est la promotrice de «  DDR events », une entreprise événementielle

C’est depuis son enfance qu’elle a eu la passion de ce travail et cela fait déjà un an qu’elle exerce ce métier.

« Au début les parents n’étaient pas d’accord pour que je me lance dans l’entrepreneuriat. Selon eux, je devais travailler dans une structure de la place», explique-t-elle pour montrer que ses débuts dans le métier n’ont pas été faciles.

Des bouquets d'argent fabriqués par Raïssa Dama
Des bouquets d’argent fabriqués par Raïssa Dama

De l’opposition de ses parents à un métier qui pourtant nourrit son homme, à l’acquisition du matériel de travail, «  tout est difficile et compliqué » pour celle qui aujourd’hui peut se vanter d’être une entrepreneure innovante.

Que du chemin en peu de temps

Pour en arriver là, la promotrice de « DDR events » s’est auto formée pour la fabrication des bouquets d’argent. « Pour les bouquets d’argent, je n’ai pas suivi de formation », affirme-t-elle.

« Je n'ai pas suivi de formation »
« Je n’ai pas suivi de formation »

Au contraire, «  j’ai suivi une formation de décoration événementielle » dit-elle. Et c’est sur cette base que chemin faisant, « des proches me demandaient pourquoi je ne peux pas me lancer dans la fabrication des bouquets. C’est ainsi que j’ai décidé d’essayer » raconte-t-elle

En un an, que du chemin parcouru! Elle se rappelle en effet que ses premières créations de bouquets n’étaient pas professionnelles. « Elles n’étaient pas aussi trop amateures » se souvient Raïssa Dama, toute contente d’avoir appris de ses erreurs au point d’avoir aujourd’hui des doigts experts pour fabriquer ces bouquets d’argent tant convoités sur le marché.

Qu’est-ce qu’un bouquet d’argent et de quoi avez-vous besoin comme matériel pour faire le travail ? A ces questions, elle répond : « des nouveaux billets, des bois de brochettes, le scotch, le coupe scotch, l’emballage cadeau, les nœuds ».

La promotrice de l’entreprise «  DDR events » explique qu’on ne peut pas acheter ces outils en détail. « Il faut vraiment un budget fixe pour pouvoir payer ces différents outils en quantité » précise-t-elle.

Elle souligne que la confection d’un bouquet d’argent se fait en fonction de la somme d’argent disponible et que cela peut prendre 30 mn à 5h de temps. Et cela coûte, selon elle, au moins 15.000F. Quant à la main d’œuvre d’un bouquet, elle varie entre 5000 FCFA et plus.

« Il n’ y a pas d’entreprise sans difficultés »

Il n’ y a pas d’entreprise sans difficultés, soutient la promotrice de DDR events qui explique qu’elle rencontre des obstacles dans l’exercice de son métier.

Malgré toutes ces difficultés, Raïssa Dama envisage l’avenir radieux
Malgré toutes ces difficultés, Raïssa Dama envisage l’avenir radieux

« Il y a assez de difficultés, parce qu’il y a un manque de confiance vu que nous sommes en ligne. Il y a aussi des difficultés pour avoir les billets. Si tu ne connais pas quelqu’un à la banque c’est vraiment difficile d’avoir des nouveaux billets » dit-elle toute triste.

Malgré toutes ces difficultés, Raïssa Dama envisage l’avenir radieux et pense d’ici peu ouvrir les portes de son entreprise qui ne sera plus son domicile.

Ibrahim Mohamed, un des clients de « DDR events » félicite Raïssa Dama. « Elle a vraiment du talent et elle aime bien ce qu’elle fait. Elle est aussi très convaincante à la livraison et très sympa. » dit Ibrahim

www.libreinfo.net

Articles de la même rubrique

Burkina : Compte rendu du conseil des ministres du 24 juillet 2024

Le Conseil des ministres s’est tenu à Ouagadougou, le mercredi 24 juillet 2024, en séance ordinaire, de 09 H 00 mn à 13 H...

Burkina : Le secteur du BTP engagé pour la souveraineté économique 

Le ministre des Infrastructures et du Désenclavement, Adama Luc Sorgho, accompagné de son collègue de l'Habitat et de l'Urbanisme, Mikaïlou Sidibé, a présidé le...

Burkina : création  d’une Commission pour  réguler les dysfonctionnements

(Ouagadougou, 24 juillet 2024). Le Président du Faso, Chef de l’Etat, le Capitaine Ibrahim TRAORE a présidé, ce mercredi, le Conseil des ministres. Selon...

Procès en appel de Vincent Dabilgou et autres : Le procureur général requiert 11 ans de prison contre l’ancien ministre

Le procureur général près la Cour d’appel de Ouagadougou a pris ses réquisitions contre les prévenus de l’affaire Vincent Dabilgou et autres. Il a...
spot_img

Autres articles

Burkina : Compte rendu du conseil des ministres du 24 juillet 2024

Le Conseil des ministres s’est tenu à Ouagadougou, le mercredi 24 juillet 2024, en séance ordinaire, de 09 H 00 mn à 13 H...

Burkina : Le secteur du BTP engagé pour la souveraineté économique 

Le ministre des Infrastructures et du Désenclavement, Adama Luc Sorgho, accompagné de son collègue de l'Habitat et de l'Urbanisme, Mikaïlou Sidibé, a présidé le...

Burkina : création  d’une Commission pour  réguler les dysfonctionnements

(Ouagadougou, 24 juillet 2024). Le Président du Faso, Chef de l’Etat, le Capitaine Ibrahim TRAORE a présidé, ce mercredi, le Conseil des ministres. Selon...

Procès en appel de Vincent Dabilgou et autres : Le procureur général requiert 11 ans de prison contre l’ancien ministre

Le procureur général près la Cour d’appel de Ouagadougou a pris ses réquisitions contre les prévenus de l’affaire Vincent Dabilgou et autres. Il a...