spot_img

FESPACO 2023: La « Brigade verte », des balayeuses chargées de la propreté au siège du FESPACO

Publié le : 

Publié le : 

Ouagadougou, la capitale du Burkina, est communément appelé « ville de la propreté ». Dans le cadre du FESPACO (Festival panafricain du cinéma et de la télévision de Ouagadougou) 2023, le service d’hygiène et d’assainissement de la mairie centrale de la capitale burkinabè a déployé une équipe de balayeuses appelée  »la Brigade verte » pour le nettoyage du siège du FESPACO. Libreinfo.net a rencontré quelques membres de l’équipe-relais de 12h, le 27 février 2023.

Par Natabzanga Jules Nikièma

A cette biennale du cinéma africain, des milliers de festivaliers sont attendus à Ouagadougou, la capitale du cinéma. L’hygiène et l’assainissement des différents sites du festival sont au centre des préoccupations quotidiennes des autorités communales.
Il est 12h30 le 27 février au siège du FESPACO. Quelques festivaliers vont et viennent. Dans le stand officiel du Mali, pays invité d’honneur, un orchestre se produit, assurant une ambiance particulière.

Des « balayeuses de rue », une vingtaine, membres de « La Brigade verte » entre dans la cour. Chacune tient un balai. C’est l’équipe relais de midi chargée du nettoyage du site. Celle-ci est composée d’une vingtaine de femmes vêtues de blouses vertes, d’où leur surnom de « brigade verte ».

Une première balayeuse accostée décline d’abord ma proposition d’entretien. Elles sont visiblement en retard à l’en croire. « Nous n’avons pas assez de temps et si nos patrons nous voient en conversation, ils vont se plaindre » me dit-elle le regard tourné vers la porte d’entrée.

Elle commence à balayer tout en parlant, répondant furtivement à mes questions tout en refusant de décliner son identité.

« Depuis l’ouverture du FESPACO, ce sont plusieurs équipes qui se relaient pour assurer le nettoyage ici, et cela se mène bien » me révèle-t-elle.

Bibata Ouédraogo, la doyenne, est la responsable de cette équipe-relais de 12h. « Nous assurons le nettoyage ici afin que le festivalier qui y entre trouve un cadre agréable » m’indique-t-elle, visiblement joyeuse.

Le travail de cette équipe-relais n’a pas entièrement commencé quand arrive une dame, un sac à main accroché à l’épaule. Elle, Mme Anasthasie Zida, assure le contrôle de cette activité. Elle rappelle toutes les balayeuses et rappelle des instructions.

« C’est le FESPACO. Nous sommes tenues de rendre les lieux propres permanemment, matin, midi et soir. » déclare-t-elle.

Les femmes indiquent qu’elles ne rencontrent aucune difficulté particulière liée à leur tâche. Ce qui n’est pas évident car, selon Mme Zida, les balayeuses ont faim et ont soif. « Les femmes m’ont réclamé à manger » constate-t-elle.

Lire aussi: FESPACO 2023 : « Al Djanat, paradis originel », un film documentaire rempli d’émotions

www.libreinfo.net

- Advertisement -

Articles de la même rubrique

Ouahigouya : Une journée culturelle du Bloc Bangarin pour promouvoir la paix

Le lundi 27 mai 2024, le Bloc Bangarin, dans la circonscription d’éducation de base de Ouahigouya 2, ville située dans la région Nord du...

Ouagadougou : 48 heures pour l’intégration culturelle de l’Afrique Centrale

L'association Team Canards a tenu le samedi 25 mai 2024 la 2ème édition des 48h de la culture d'Afrique Centrale à Ouagadougou. Il s'agit...

Diplomatie culturelle: le Ministre d’État en charge de la Culture remet des œuvres d’art à destination de nos édifices diplomatiques à l’étranger

Le Ministre d'État, Ministre de la Communication, de la Culture, des Arts et du Tourisme, Jean Emmanuel OUEDRAOGO, a procédé à la remise officielle...

Le 15 mai à Ouahigouya: le roi du Yatenga implore les mânes des ancêtres pour  la paix

A l’occasion de la journée du 15 mai dédiée aux traditions et coutumes au Burkina Faso, Naaba Kiiba, roi du Yatenga a célébré cette...

Valorisation de l’oralité au Burkina : utiliser ce canal pour transmettre des valeurs 

Le ministre de la Communication, de la Culture, des arts et du tourisme, Jean Emmanuel Ouédraogo, dans le cadre du Mois du Patrimoine, a...
spot_img

Autres articles

Burkina Faso : Sigma Corporation Afrique honore les acteurs clés à travers OPUIS Awards

Ouagadougou, le 25 mai 2024 - Ce samedi s’est tenu à la salle Canal Olympia de Ouaga 2000, un évènement historique au pays des...

LONAB : des travailleurs exigent le départ du directeur général

Plusieurs travailleurs de la Loterie nationale burkinabè (LONAB) sont sortis de leurs bureaux ce 27 mai 2024. Ils exigent, en effet, le départ du...

Ouahigouya : Une journée culturelle du Bloc Bangarin pour promouvoir la paix

Le lundi 27 mai 2024, le Bloc Bangarin, dans la circonscription d’éducation de base de Ouahigouya 2, ville située dans la région Nord du...

Éliminatoires coupe du monde 2026 : Brama Traoré dévoile la liste des Étalons 

Les Étalons affrontent l’Égypte le 6 juin et la Sierra Leone le 10 juin 2024. Pour ces deux matchs, le coach des Étalons, Brama...

Éliminatoires Coupe du monde 2026: La raison de l’absence de Bertrand et de  Issoufou

Le coach des Étalons, Brama Traoré, a dévoilé ce 27 mai 2024 à Ouagadougou, la liste des 23 joueurs sélectionnés. Au nombre de ceux-ci...