spot_img

Fêtes de fin d’année : le ministre Mahamadou Sana annonce le renforcement du dispositif sécuritaire

Publié le : 

Publié le : 

Pendant la période des fêtes de fin d’année 2023, le dispositif sécuritaire sera renforcé. Cette annonce a été faite par le ministre délégué chargé de la Sécurité, Mahamadou Sana. C’était au cours d’une conférence de presse, ce vendredi 22 décembre 2023, à Ouagadougou.

Par Valentin Kaboré (stagiaire)

Les fêtes de fin d’année 2023 arrivent à grand pas. Le ministre délégué chargé de la sécurité, Mahamadou Sana, a annoncé un renforcement du dispositif sécuritaire sur toute l’étendue du territoire national durant la période.

Selon le ministre, ce dispositif est mis en place depuis le 15 décembre 2023 et mobilise toutes les forces de sécurité (militaires, gendarmes, policiers, sapeurs-pompiers, les GSP, les eaux et forêts).

Il vise, à en croire Mahamadou Sana, à prévenir et à traiter avec la plus grande fermeté toute éventuelle menace durant cette période des fêtes de fin d’année 2023.

Le ministre délégué chargé de la Sécurité Mahamadou Sana a par ailleurs invité les populations au respect des consignes sécuritaires pour le bien être de tous.

fin année dispositif sécuritaire
Participants à la conférence de presse

Quant au Lieutenant-Colonel Rakiswendé Léonid Diabri, il a dit que sur le terrain, il s’agira de mener des patrouilles dans les quartiers, effectuer des check-points à certains endroits pour faire des fouilles et pour boucler certaines zones dites criminogènes.

Il a convié les automobilistes à porter la ceinture de sécurité, monter les vitres des véhicules, à surtout éviter d’écouter la radio ou la musique à fort volume, c’est-à-dire les diminuer au maximum pour entendre des bruits au cas où il y aurait des sommations.
Aux détenteurs des engins à deux roues, le lieutenant-Colonel a suggéré le port du casque.

Il a également demandé d’éviter à tout prix de manipuler le téléphone en circulation.
Les conférenciers ont aussi insisté sur les réflexes sécuritaires à observer. Il s’agit «d’avoir toujours ses papiers d’identité sur soi, ne pas garder sur soi une forte somme d’argent, éviter le port d’armes illégales.» ont-ils rappelé.

Quant aux agents de sécurité qui sont déployés sur le terrain, ils leur ont demandé d’observer la courtoisie et de faire preuve d’humilité.

www.libreinfo.net

- Advertisement -

Articles de la même rubrique

Burkina : Un culte d’action de grâce pour célébrer les 20 ans d’existence de Compassion International

La célébration des 20 ans d’existence de l’ONG Compassion International Burkina a pris fin le 24 février 2024, avec un culte d’action de grâce ...

Dori : la communauté catholique d’Essakane-village victime d’une attaque terroriste

Dans un communiqué en date du dimanche 25 février 2024, le diocèse de Dori (région du Sahel du Burkina) porte à la connaissance de...

CEDEAO : levée des sanctions, Mohamed Bazoum lâché

Mohamed Bazoum résidence surveillée

Ouagadougou: meurtre d’un soldat, le présumé assassin aux arrêts

Dans la nuit du 23 au 24 février 2024 aux environs de 04 heures, la Brigade Ville de Gendarmerie de Sig-Noghin relevant de la...

Transformation de tomate au Burkina : les travaux de construction de l’usine en marche

Le Directeur de cabinet du Président de la Transition, le Capitaine Martha Céleste Anderson Médah, a effectué, le vendredi 23 février 2023, une visite...
spot_img

Autres articles

Burkina : Un culte d’action de grâce pour célébrer les 20 ans d’existence de Compassion International

La célébration des 20 ans d’existence de l’ONG Compassion International Burkina a pris fin le 24 février 2024, avec un culte d’action de grâce ...

Dori : la communauté catholique d’Essakane-village victime d’une attaque terroriste

Dans un communiqué en date du dimanche 25 février 2024, le diocèse de Dori (région du Sahel du Burkina) porte à la connaissance de...

CEDEAO : levée des sanctions, Mohamed Bazoum lâché

Mohamed Bazoum résidence surveillée

Ouagadougou: meurtre d’un soldat, le présumé assassin aux arrêts

Dans la nuit du 23 au 24 février 2024 aux environs de 04 heures, la Brigade Ville de Gendarmerie de Sig-Noghin relevant de la...

Transformation de tomate au Burkina : les travaux de construction de l’usine en marche

Le Directeur de cabinet du Président de la Transition, le Capitaine Martha Céleste Anderson Médah, a effectué, le vendredi 23 février 2023, une visite...