spot_img
spot_img

FILEP 2023 : traitement de l’information, le numérique augmente la responsabilité des journalistes

Publié le : 

Publié le : 

Le numérique a accru l’implication des journalistes dans la collecte de l’information et surtout sa diffusion. C’est ce qui ressort des réflexions menées, le 19 octobre 2023, sur le thème « médias, droit et responsabilité numérique » à cette 10e édition du festival international de liberté d’expression et de la presse.

Par Issoufou Ouedraogo

« Médias, droit et responsabilité numérique », c’est autour de cette thématique que trois panélistes à savoir Dr Cyriaque Paré du Burkina Faso, Marc Aboflan de Reporter Sans Frontière et Menesia Muinjo de la Namibie ont tenté de démontrer que le numérique offre plus d’opportunités mais décuple la responsabilité des journalistes dans le traitement de l’information.

Et, selon le panéliste, Dr Cyriaque Paré, «  le journaliste a la légitimité de par son rôle social de collecter et de diffuser l’information dans le respect du code de la déontologie et des règles traditionnelles du journalisme qui n’ont pas fondamentalement changé ».

FILEP 2023 traitement information
Panel sur le traitement information, à l’occasion du FILEP 2023

Mais il fait savoir que ce sont ces règles qui se sont transposées dans le numérique et que dès cet instant, la problématique, des droits et devoirs des professionnels de l’information a pris une autre proportion.

Il indique par ailleurs que « le numérique n’a pas fait perdre aux professionnels de l’information, l’enjeu, la prise de conscience de leur rôle social et des devoirs qui doivent s’imposer en matière de traitement de l’actualité. Ce qu’on oublie est que le professionnel a pour boussole l’intérêt public et la recherche de la vérité ».

Mais malheureusement a-t-il dit : « nous sommes dans un contexte ou on confond l’intérêt public avec l’intérêt des gouvernants du jour.»

Pour la panéliste Menesia Muinjo de la Namibie, elle a mis en exergue les opportunités qui se trouvent sur l’internet mais aussi les défis.

« Je pense que le plus important c’est la collaboration » introduit le panéliste Marc Aboflan de Reporter Sans Frontière. Selon lui, quand on parle du numérique en relation avec les médias et droits « il y a un élément qui me vient en esprit. C’est le fait que grâce au numérique tout a décuplé ».

Et pour Marc, que cela soit la jouissance des droits par les journalistes et par les citoyens, tous ces droits ont décuplé aujourd’hui quant on parle de liberté d’expression, de plateforme numérique.

Le panéliste Marc Aboflan de Reporter Sans Frontière.
Le panéliste Marc Aboflan de Reporter Sans Frontière.

Suivant ses explications, il estime que « quand on parle de numérique il y a plusieurs type d’acteurs. Ces acteurs ont chacun une responsabilité. Une responsabilité qui peut être importante dans la manière dont nous jouissons de nos droits et dans les violations que nous subissons ».

www.libreinfo.net

- Advertisement -

Articles de la même rubrique

Voice Academy : 14 impétrants prêts pour les métiers de la voix parlée

La Voice Academy a organisé, ce samedi 20 juillet 2024 à Ouagadougou, la remise des attestations de fin de formation aux étudiants de sa...

Ligue de football du Nord : Pas de consensus pour l’élection du président  

Dans la région du Nord, deux candidats sont en lice pour le poste de président de la Ligue régionale de football. Il s’agit de...

Niger : Ibrahim Traoré et Assimi Goïta décorés de la Grand-Croix de l’Ordre National

Le chef de l'État du Niger, le Général de brigade Abdourahamane Tiani, a signé, ce vendredi 19 juillet 2024, deux décrets élevant le Président...

Burkina/Campagne agricole : Le manque de pluie inquiète des agriculteurs

Le gouvernement burkinabè a lancé une offensive agricole. Malheureusement, la saison pluvieuse, capricieuse, lance, elle aussi, sa contre-offensive et inquiète les paysans. De Lallé...

Affaire parcelles de Pala : Rendez-vous le 25 juillet pour le verdict

Poursuivis pour avoir accepté des cadeaux ou un avantage indu en lien avec leurs fonctions dans le cadre de l'aménagement de la zone de...
spot_img

Autres articles

Voice Academy : 14 impétrants prêts pour les métiers de la voix parlée

La Voice Academy a organisé, ce samedi 20 juillet 2024 à Ouagadougou, la remise des attestations de fin de formation aux étudiants de sa...

Ligue de football du Nord : Pas de consensus pour l’élection du président  

Dans la région du Nord, deux candidats sont en lice pour le poste de président de la Ligue régionale de football. Il s’agit de...

Niger : Ibrahim Traoré et Assimi Goïta décorés de la Grand-Croix de l’Ordre National

Le chef de l'État du Niger, le Général de brigade Abdourahamane Tiani, a signé, ce vendredi 19 juillet 2024, deux décrets élevant le Président...

Burkina/Campagne agricole : Le manque de pluie inquiète des agriculteurs

Le gouvernement burkinabè a lancé une offensive agricole. Malheureusement, la saison pluvieuse, capricieuse, lance, elle aussi, sa contre-offensive et inquiète les paysans. De Lallé...

Affaire parcelles de Pala : Rendez-vous le 25 juillet pour le verdict

Poursuivis pour avoir accepté des cadeaux ou un avantage indu en lien avec leurs fonctions dans le cadre de l'aménagement de la zone de...