Home Sécurité Fin de l’opération Barkhane : au Niger, Seydou Abdoulaye du M62 dit...

Fin de l’opération Barkhane : au Niger, Seydou Abdoulaye du M62 dit être prudent

0
Force Barkhane
Seydou Abdoulaye, Président du Réseau panafricain pour la paix, la démocratie et le développement (REPPAD) et Coordonnateur national du Mouvement M62 du Niger

Le président français Emmanuel Macron a annoncé officiellement ce 9 novembre 2022, la fin de la force Barkhane dans le Sahel. Cela intervient 8 ans après son lancement. Contacté par Libreinfo.net, le président du Réseau panafricain pour la paix, la démocratie et le développement (REPPAD) et Coordonnateur national du Mouvement M62 du Niger, il faut être très prudent avec cette décision.

Par Nicolas Bazié

La force « Barkhane » est fortement présente au Niger et de plus en plus de voix s’élèvent pour demander son départ, depuis qu’elle a déposé ses valises dans le pays en provenance du Mali. Joint par Libreinfo.net suite à l’annonce de la fin de l’opération « Barkhane » mercredi par le président français Emmanuel Macron, M. Seydou Abdoulaye, Président du Réseau panafricain pour la paix, la démocratie et le développement (REPPAD) et Coordonnateur national du Mouvement M62 du Niger, dit rester prudent.

«Nous espérons, déclare-t-il à Libreinfo.net, que la fin de la force Barkhane sera effective et que cela va donner suite à son départ du Niger et du Sahel. » Il souhaite ne pas assister à un changement de nom ; à savoir, dire que « Barkhane » est fini et voir se créer une autre force avec les mêmes objectifs cachés, consistant à toujours asseoir l’hégémonie de la France, à «dominer nos États et à faire main basse sur nos ressources.»

Au Niger, le M62 a donné un ultimatum à la force « Barkhane » de quitter le pays avant le 27 novembre 2022 selon son coordonnateur M. Seydou Abdoulaye. Il précise : « Le 27 novembre, c’est l’anniversaire de l’assassinat des jeunes de Téra abattus par cette même force “Barkhane”. Nous avons dit que la France sera tenue pour responsable de ce qui adviendrait si d’ici à cette date-là, la force française ne quitte pas.»

Pour le coordonnateur du M62, les forces françaises vont partir et cela n’est qu’une question de temps. Lui et ses camarades s’activent à cet effet.

L’opération Barkhane a été lancée en août 2014 pour lutter contre le terrorisme au Sahel. C’est donc huit longues années après qu’elle prend fin.

www.libreinfo.net

info instantanées libre info moov orange

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
5 × 9 =