Home A la une Fonction publique : recrutement d’environ 10 000 fonctionnaires par concours directs et professionnels au...

Fonction publique : recrutement d’environ 10 000 fonctionnaires par concours directs et professionnels au titre de l’année 2021

Burkina Fonction Publique Recrutement
Le ministre en charge de la communication, porte-parole du gouvernement, Ousseni Tamboura

L’hebdomadaire Conseil des ministres s’est tenu ce  mercredi 24 février 2021 sous la direction du président Roch Kaboré. Une des décisions du Conseil qui retient l’attention, est le recrutement d’environ 10 000 agents au profit de la Fonction publique. Le Conseil des ministres a aussi autorisé des contrats au titre du ministère des Transports.

 

Par Georges Youl, Stagiaire

Selon le ministre en charge de la Communication, Ousseni Tamboura, le Conseil des ministres a adopté le rapport autorisant le recrutement par concours direct de 4 625 agents au profit de la Fonction publique. A ces agents s’ajoutent le recrutement de 1900 professeurs des lycées et collèges.

Le Conseil a également autorisé le recrutement de 3 472 agents à travers le concours professionnel. Lors du point de presse, M. Tamboura a aussi annoncé l’autorisation de l’ouverture du concours de recrutement des magistrats pour le compte de l’année 2021.

Aux termes du Conseil des ministres, il ressort également que le ministère des Transports, de la Mobilité urbaine et de la Sécurité routière a reçu l’autorisation de conclure un marché par entente directe avec des transporteurs. Ce marché porte sur le transport de plus de 30 mille tonnes de vivres au profit de 76 000 personnes déplacées internes, vulnérables ou victimes de catastrophes, reparties dans 124 communes. Ces vivres seront acheminés des dépôts de la Société nationale de gestion du stock de sécurité Alimentaire (SONAGESS) vers les chefs-lieux des communes concernées.

Le ministre des Ressources animales et halieutiques, Modeste Yerbanga a annoncé la découverte d’un foyer de charbon bacteridien dans la province du Ioba, région du Sud-Ouest. Cette bactérie a causé la mort de plusieurs bœufs et provoqué deux pertes en vie humaines. «Une campagne de vaccination des sujets sensibles (cheptel) a été lancée en amont», a affirmé M .Yerbanga.

www.libreinfo.net