Home Sport Football: Après Diego Maradona, le héros de la coupe du monde 1982,Paolo...

Football: Après Diego Maradona, le héros de la coupe du monde 1982,Paolo Rossi s’est éteint mercredi

Diego Maradona et Paolo Rossi deux légendes du football décédées en moins d'un mois
Diego Maradona et Paolo Rossi deux légendes du football décédées en moins d'un mois

L’ancien international italien Paolo Rossi est décédé mercredi 9 Décembre à l’âge de 64 ans. Personnage controversé, Rossi est passé de “persona non grata” à héro national. Ainsi le football mondial vient de perdre deux légendes en moins d’un mois.

Par Marcel Yé,

Né en 1956 en Italie, Paolo Rossi a connu six clubs différents. Mais c’est surtout avec Vicence et la Juve de Turin que l’attaquant italien a passé le clair de sa carrière professionnelle, entamée en 1973 à l’âge de 17 ans. C’est le début d’un périple professionnel qui le mène tour à tour au Calcio de Côme, à Pérouse, au Milan AC, à Hellas Vérone. Au terme de sa carrière, le goléador affichait 400 matches pour 154 buts inscrits : sacrée performance à l’époque.

Mais c’est surtout avec la sélection italienne que Paolo Rossi forgera sa légende.

Reconnu coupable de trucage de matches en 1980 (bien qu’il clame son innocence), Paolo Rossi est suspendu de toute activité liée au football pour trois ans. Une procédure pénale est déclenchée contre l’attaquant vedette de Pérouse et bien d’autres joueurs. Mais au bout de quelques jours, les joueurs concernés seront libérés au grand dam de certains critiques. Paolo Rossi verra même sa peine de trois ans de suspension réduite à deux ans. Cela avait soulevé un tollé de critiques en Italie. C’était en 1982 et le sélectionneur italien Enzo Bearzot le convoque pour le mondial en Espagne. La presse italienne s’emballe et les critiques fusent contre cette atteinte à l’éthique. Paolo Rossi fera cependant une campagne phénoménale en coupe du monde.

L’attaquant italien passe les matches du premier tour sans inscrire le moindre but. De quoi raviver les critiques contre sa personne. Mais opposé au Brésil en quart de finale, le natif de Prato signe un triplé historique et qualifie l’Italie en demi-finale. Le scénario se répète ; contre la Pologne en demi-finale, Rossi marque 2 buts qui envoient la Squadra Azzura en finale. Lors de cette finale contre l’Allemagne de l’Ouest, c’est encore lui qui inscrit le premier but du match. L’Italie gagne 3-1 et remporte sa troisième Coupe du Monde après celles de 1934 et 1938. Paolo Rossi termine meilleur buteur. Il est aussi élu meilleur joueur de la compétition. La même année, Rossi remporte le Ballon d’Or et le titre de joueur européen de l’année.

Désormais louangé par ses détracteurs mêmes les plus acerbes, Paolo Rossi est passé de persona non grata à héro national. Perturbé par les blessures à répétition, Rossi met un terme à sa carrière en 1987 alors âgé de 31 ans. À son actif, 48 sélections et 20 buts.

www.libreinfo.net