Accueil Sport Football: Charles Kaboré, le crépuscule inexorable d’une carrière de taulier

Football: Charles Kaboré, le crépuscule inexorable d’une carrière de taulier

football carrière Charles Kaboré
Le capitaine des Etalons Charles Kaboré avec plus de 100 sélections à l'équipe nationale

Pour la première fois en 15 ans de carrière internationale football, sans être blessé ni suspendu, Charles Kaboré est écarté de la liste des Etalons. Le sélectionneur Kamou Malo invoque le manque de compétition. Mais il faut aussi comprendre que la riche carrière du taulier hors pair des Etalons a amorcé un crépuscule irréversible.

Par Marcel YE

Sélectionné pour la première fois avec les Étalons en Octobre 2006, Charles Kaboré est devenu en 15 années de carrière l’un des meilleurs footballeurs burkinabè de tous les temps et sans doute l’un des meilleurs milieux de terrain en Afrique dans la décennie 2010-2020.

Kaboré traîne dans son CV un parcours énorme et un palmarès bien garni. Le natif de Bobo Dioulasso a participé à 5 Coupes d’Afrique des Nations (CAN) avec les Étalons. Il termine médaillé de bronze en 2017, médaillé d’argent en 2013, mais éliminé au premier tour pour les trois autres éditions (2010, 2012, 2015). Charles Kaboré figurera même dans l’équipe type de la CAN 2013 et il reste à ce jour, le seul footballeur burkinabè crédité de 100 sélections avec les Étalons.

En club, Charly(Charles Kabore ndlr) a remporté la Coupe du Faso avec l’AS SONABEL en 2004 avant de rejoindre l’Etoile Filante de Ouagadougou (EFO) où il évoluera trois saisons jusqu’en 2007. Commence alors une carrière européenne. De Libourne (France) à Moscou en passant par Marseille et Krasnodar, Charles Kaboré a foulé les plus prestigieux stades européens et conquis des milliers de supporters.

Mais pour la première fois depuis octobre 2006, le grand taulier des Etalons n’as pas été convoqué en sélection alors qu’il n’est ni blessé, ni suspendu. Son contrat est arrivé à expiration avec le Dynamo Moscou et le capitaine des Étalons n’a pas encore conclu de bail avec un nouveau club, alors que le marché des transferts s’achève dans quelques jours à l’exception de quelques pays. C’est la première fois de sa carrière que le capitaine emblématique des étalons soit dans une situation aussi incertaine.

Il faut alors comprendre que l’homme aux 100 sélections est au soir de sa riche et respectable carrière. Pour un milieu récupérateur, il est peu probable de réaliser de gros volumes de jeux en club et en sélection à 33 ans et demi. Sans contrainte aucune, mais pour le bien de son immense parcours, Charles Kaboré devrait en prendre l’une des décisions les plus difficiles de sa carrière : prendre sa retraite internationale. A l’issue de la CAN 2017 qui s’est soldée par une troisième place héroïque, le capitaine Charly, alors âgé de 28 ans avait décidé de raccrocher avec l’équipe nationale avant de revenir sur sa décision ; sans doute avait-il été sensible à la voix de certains ”influenceurs” qui mettaient en avant ses qualités et son utilité pour l’équipe.

Cependant, les choses ont fortement changé 4 ans après. Plusieurs jeunes frappent désormais à la porte et n’hésiteront pas à bousculer la hiérarchie s’il le faut. Même à 40 ans, il y aura toujours des ”influenceurs” pour dire que vous êtes encore irremplaçable dans l’équipe. Mais il faut savoir décider. C’est l’une des décisions les plus difficiles à prendre pour un footballeur, surtout quand on a eu une carrière aussi immense. Mais l’enjeu est de sortir par la grande porte.

C’est d’ailleurs ce qu’a fait son prédécesseur Mamadou Kéré avant de lui léguer le brassard de capitaine des Étalons. L’immense carrière de football de Charles Kaboré mérite une fin avec les honneurs dû à son rang. Pas une sortie par la petite porte.

Lire aussi: Eliminatoires coupe du monde: Charles Kaboré et Alain Traoré absents pour manque de compétition

www.libreinfo.net

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Résoudre : *
7 × 19 =