Home A la une Football: la prise en charge des soins médicaux de Jonathan Zongo s’élève...

Football: la prise en charge des soins médicaux de Jonathan Zongo s’élève à plus de 45 millions FCFA

Football Jonathan Zongo
Dominique Nana, ministre des sports et loisirs

Le ministre des Sports et des loisirs, Marie André Dominique Nana a tenu à faire taire la polémique autour de la prise en charge des soins médicaux de l’international burkinabè Jonathan Zongo , au cours d’une conférence de presse, le lundi 8 février 2021 à Ouagadougou . Selon le ministre, l’Etat burkinabè a pris totalement en charge les dépenses du footballeur, depuis sa blessure jusqu’à sa convalescence. A cette occasion, il a annoncé que le Burkina Faso a bel et bien, l’intention d’organiser la CAN 2029.

 

Par André-Martin Bado

Gravement blessé au genou gauche lors de la coupe d’Afrique des nations (CAN) en 2017, Jonathan Zongo, milieu de terrain burkinabè, la prise en charge des soins médicaux a suscité beaucoup de polémique sur la toile. Le ministre des sports et des loisirs, Marie André Dominique Nana a tenu à revenir sur le sujet. Selon lui le gouvernement s’est occupé entièrement de l’international burkinabè « toutes les dépenses ont été prises en charge par le ministère, depuis sa blessure jusqu’à sa convalescence ». Il a aussi déclaré que le ministère a pris en charge la maman du joueur qui a fait le déplacement à Barcelone pour aller l’assister. C’est pareil pour le loyer et à sa rééducation. Il a également confié que, c’est au total 45 127 584 F CFA qui ont été alloués sans compter l’assistance du ministère, de la fédération et du président du Faso.

Concernant la prise en charge des sportifs de haut niveau, Dominique Nana dit qu’il y a des dispositions règlementaires à ce sujet. Pour le secrétaire général du ministère des sports et des loisirs, Hermann Yabré, cette loi permettra aux athlètes de haut niveau d’avoir une bonne prise en charge « pour qu’on ne voit plus des gens qui ont été des héros hier et qui deviennent des épaves ».précise-t-il. Le ministre a fait savoir que le Burkina Faso va être candidat pour abriter la CAN 2029. Le pays se prépare aussi pour accueillir les Jeux islamiques en 2025 et les Jeux africains en 2027.

Pour la remise en norme internationale des stades (tableaux électroniques, caméras de surveillance, connexion internet, etc ), Dominique Nana confie qu’il faut mobiliser 10 milliards de francs CFA  pour le stade du 4-Août à Ouagadougou. Quant au stade Sangoulé Lamizana à Bobo-Dioulasso, li faut 24 milliards de francs CFA pour sa réhabilitation. « Ça serait un échec pour moi si les Étalons devaient jouer leurs matchs hors du Burkina Faso. Nous allons faire de notre mieux pour que le stade du 4-Août au moins réponde dans un bref délai aux normes pour les éliminatoires de la coupe du monde », a-t-il dit.

www.libreinfo.net