Accueil Sport Football : Oscar Barro et ses poulains ont survolé les Jeux Africains...

Football : Oscar Barro et ses poulains ont survolé les Jeux Africains 2019

Les Etalons juniors ont remporté la finale des Jeux africains (J.A) en battant le Nigéria par 2-0. Plus que le trophée et la médaille d’or, c’est une leçon qu’il faut tirer de cette fortunée campagne.

Les statistiques du Burkina Faso sont énormes : 5 matches joués, 4 victoires, un nul, 10 buts marqués, 2 encaissés. Meilleure défense et meilleure attaque : les Etalons comptent également dans leur rang le meilleur buteur de la compétition, en l’occurrence son capitaine Cheick Djibril Ouattara (5 buts), probablement aussi le meilleur joueur du tournoi.

Tous est au superlatif pour les hommes du coach Oscar Barro, qui ont tout simplement survolé les 12è jeux africains (J.A).

Pourtant, la sélection junior du Burkina avait fait une piètre prestation en février dernier, pendant la CAN de leur catégorie au Niger. Éliminée au premier tour avec trois défaites en trois matches, dont une singlante et honteuse défaite 5-1 contre le Sénégal ; la plus grande défaite jamais concédée par une sélection burkinabè dans un match officiel. Ce qui avait d’ailleurs valu le départ en catastrophe de l’entraîneur Séraphin Dargani.

7 mois plus tard, qu’est-ce qui a changé ?

Le changement d’entraîneur n’est pas étranger à ce succès. L’arrivée d’Oscar Barro (double champion du Burkina avec deux clubs différents) et avec lui, le fin tacticien Amadou Sampo, a permis de dynamiser l’équipe.

Le duo ‘’Barro – Sampo‘’ a totalement résolu le problème de leadership entre Yael Tiendrébéogo et Jean Fiacre Botué en excluant tous les deux garçons de sa liste.

Le coach Barro a aussi dégressé son effectif, écartant certains joueurs clé comme Abdoul Faïssal Tapsoba, Diarassouba Salif, Virgile Marquis, Sékou Tall…tous des garçons qui évoluent à l’étranger, au profit de certains joueurs du fasofoot qui ont eu une saison assez bien aboutie :
Kalifa Nikiema, Elliasse Dianda, Aly Bathie, Ismaïla Ouedraogo dit N’Golo Kanté,etc.

La victoire des Etalons est le fait d’un homme à la place qu’il faut. Un homme qui a su à son tour, mettre les hommes qu’il faut. Ainsi devrait être le football burkinabé.

Marcel YE

www.libreinfo.net

Commenter

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
19 + 19 =