Accueil Sport Football Qatar 2022: les résultats des deux journées donnent l’espoir d’une perspective...

Football Qatar 2022: les résultats des deux journées donnent l’espoir d’une perspective favorable aux Etalons

Football Qatar 2022 Burkina

Le Burkina Faso à l’instar des autres pays africains a disputé ses deux premiers matchs comptant pour les éliminatoires de la Coupe du Monde “Qatar 2022”. Le bilan tactique des Étalons force le respect. Kamou Malo a plié en deux ses détracteurs les plus acerbes et certains joueurs ont visiblement pris des galons.

Par Marcel Ye

Les Etalons ont rassuré le public sportif burkinabè après les deux sorties comptant pour les éliminatoires du mondial 2022. Kamou Malo est en train de dompter progressivement le gouvernail de son navire. Vainqueur du Niger 2-0 les burkinabè ont accroché l’Algérie 1-1 lors du second match. Sur 6 points possibles, les hommes de Kamou Malo ont engrangé 4 points avec 3 buts marqués contre un seul encaissé. Des statistiques bien au-dessus de la moyenne. Cinq équipes seulement sur le Continent Africain ont fait mieux que les Etalons durant ces deux journées ; de quoi donner de l’espoir pour une qualification à la prochaine Coupe du Monde de football.

Kamou Malo a visiblement rassuré!

Face au Niger, il fallait essayer des ajustements pour combler les nombreuses absences. Les Etalons n’ont peut-être pas livré leur plus beau match, mais ont réussi à s’imposer sans prendre de but. Contre les Fennecs d’Algérie, Kamou Malo a indéniablement disputé son meilleur match depuis son arrivée à la tête de l’équipe. Le technicien burkinabè a le mérite d’avoir réussi tous ces choix. Des aménagements sur son 11 de départ jusqu’aux remplacements opérés au cours du match, en passant par les changements tactiques, Kamou Malo a fait preuve de maîtrise. Certes, les Fennecs n’étaient pas dans un grand soir, mais il fallu tout de même un Kamou Malo très inspiré pour répondre à la bataille tactique de l’entraîneur algérien Djamel Belmadi.

A l’image de leur entraîneur, certains joueurs burkinabè ont pris des galons, lors de ces deux sorties internationales. Gustavo Sangaré est le premier de cette liste. Le milieu de terrain de Quevilly Rouen (18 ans) a peut-être été le meilleur Etalon sur l’ensemble des deux matchs. Dans la suite de la liste, figurent Mohamed Konaté (buteur face au Niger), Abdoul F. Tapsoba (buteur contre le l’Algérie), Oula Abass Traoré (titularisé contre l’Algérie) et Issoufou Dayo dans son son rôle de capitaine.

Sans surprise, certains habitués ont confirmé : le gardien de but Hervé Koffi, Issa Kaboré, Steve Yago, Zakaria Sanogo. D’autres au contraire ont été très moyens, mais sont loin d’avoir déçu : Adama Guira, Bryan Dabo, Blati Touré, Hassan Bandé, Lacina Traoré, Ismahila Ouédraogo et Éric Traoré.

Tout compte fait, ces résultats donnent l’espoir d’une perspective favorable aux Etalons. Les hommes de Kamou peuvent espérer l’emporter dans la double confrontation face à Djibouti et au match retour contre le Mena du Niger qui se jouera peut-être au Stade du 4 Août de Ouagadougou. Pour le dernier match contre l’Algérie, avec espoir de retrouver des leaders comme Bertrand Traoré et Edmond Tapsoba, les burkinabè peuvent nourrir l’espoir de terminer en tête du groupe A et disputer ainsi le dernier tour qui ouvrirait  les portes du Qatar en 2022.

www.libreinfo.net

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Résoudre : *
20 ⁄ 10 =