Accueil Sport Football:Aristide Bancé,un symbole de la combativité,découvrez le parcours du colosse

Football:Aristide Bancé,un symbole de la combativité,découvrez le parcours du colosse

Aristide Bancé a mis un terme à sa carrière internationale après 17 ans de périple avec les Etalons. À bientôt 36 ans, le gladiateur burkinabè lègue un parcours impressionnant.

Par Marcel Yé

C’est l’an 2000 en Côte d’Ivoire, que l’attaquant burkinabè signe son premier contrat de footballeur, à 16 ans avec le Stade d’Adjamé. Les deux années qui suivront, Aristide Bancé sera tour à tour à l’Athlétic Club  d’Adjamé et au FC Daoukro avant de rejoindre le Burkina Faso où il signe pour le Santos FC de Ouagadougou.

Très vite, ses talents de ”tueur de surface” sont reconnus par le public burkinabè. L’année 2003 marquera le début de sa véritable ascension. Après seulement une saison au Burkina, Bancé s’engage avec le club belge de Lokeren, où il joue 3 saisons et établit son record personnel de buts dans un clubs (29buts). En plus d’être convoqué avec les Juniors, la même année, le jeune attaquant honore sa première sélection avec l’équipe première des Etalons, à seulement 19 ans, sous le coach Jean-Paul Rabier. C’est le début d’un long périple qui durera 17 longues années.

En clubs, le natif d’Abidjan a un parcours des plus impressionnants. Depuis le Stade d’Abidjan, l’homme au 1,93 mètre a connu 22 clubs différents, issus de 14 pays répartis sur 3 continents : l’Afrique, l’Europe et l’Asie. De ce parcours de géant, l’on retient un palmarès assez alléchant :

Vice champion de D2 allemande avec Mayence en 2009 ;

Champion de Finlande et vainqueur de la Coupe de Finlande avec HJK Helsinki en 2014 ;

Meilleur buteur et meilleur joueur du championnat ivoirien avec l’ASEC d’Abidjan en 2017.

Avec les Etalons, Bancé a participé à 4 phases finales de CAN : 2012 – 2013 – 2015 – 2017 et totalise 4 buts, soit le deuxième meilleur total derrière Alain Traoré (6buts);

Il termine vice champion d’Afrique avec les Etalons en 2013 ;

Il figure dans l’équipe type B de la CAN 2013;

Et finit médaillé de bronze à la CAN 2017.

Le colosse aux cheveux blonds est le 3è joueur burkinabè le plus capé, avec 81 sélections derrière Moumouni Dagano (83 sélections) et Charles Kaboré (92 sélections).

Auteur de 25 buts, Toute compétition confondue (TCC) avec les Etalons, Aristide Bancé est le deuxième meilleur buteur de l’histoire de la sélection nationale derrière Moumouni Dagano (34 buts).

En y ajoutant les 143 buts inscrits  en clubs et les 3 buts marqués chez les Juniors, le ‘’Big Bancé” compte à ce jour un total de 171 buts en carrière.

Mais si l’on retient du désormais ex Etalon son humanisme, sa générosité et son sens de l’effort, l’homme est aussi reconnu pour n’avoir pas la langue dans la poche. Bancé n’hésite pas à remonter les bretelles à certains joueurs par presse interposée, ou à dénoncer de vive voix les stigmatisations dont les joueurs ‘’Afro’’ sont parfois victimes dans les pays du Maghreb, notamment en Egypte où il a évolué entre 2017 et 2018.

On se souvient encore qu’en décembre 2009, l’attaquant burkinabè avait claqué la porte à la sélection nationale, accusant publiquement le coach Paolo Duarte de mauvaise gestion. Bancé refuse de prendre part à la CAN 2010, alors que son nom figurait sur la liste des 23 joueurs sélectionnés par le technicien portugais.

Le gladiateur de 36 ans met un terme à sa carrière internationale ce 21 Juillet 2020 avec  un total de 171 buts  TCC à son compteur, mais continuera de taper dans le ballon rond, puisqu’il demeure sous contrat avec le Horoya AC de Conakry jusqu’en Juin 2021.

www.libreinfo.net