spot_img
spot_img

Burkina : La Chambre des mines veut améliorer le financement du contenu local

Publié le : 

Publié le : 

La Chambre des mines du Burkina, en collaboration avec le ministère en charge des mines, le ministère de l’Economie et en partenariat avec les autres organisations du secteur privé, a ouvert, ce 8 juillet 2024 à Ouagadougou, un forum sur le financement du contenu local. Il est placé sous le thème « Financement du contenu local dans le secteur minier : développer la chaîne des possibilités ».

Par Nicolas Bazié

« Investir dans le contenu local pour accroître globalement dans les mines », « explorer chaque maillon pour créer un avenir prospère », « créer des passerelles pour saisir de nouvelles opportunités », « libérer le potentiel local pour construire l’avenir ». Ce sont là quelques défis que la Chambre des mines du Burkina entend relever. 

C’est pour mieux faciliter la collaboration entre les acteurs et la co-construction des solutions de financement du contenu local dans les mines qu’elle a jugé utile d’initier ce 8 juillet 2024, dans la capitale burkinabè, un forum qui a pour finalité l’amélioration des retombées de l’exploitation minière dans l’économie nationale. 

Coupure du ruban marquant l'Ouverture officielle du forum
Coupure du ruban marquant l’Ouverture officielle du forum

Ainsi, la réflexion va se mener pendant deux jours, c’est-à-dire du 8 au 10 juillet, au cours desquels plusieurs thématiques seront abordées dans huit panels qui vont traiter de la disponibilité des produits financiers, des innovations en matière de financement du contenu local, des services d’assurances pour accompagner le secteur minier.

Ou encore des alternatives au financement classique afin d’offrir d’autres possibilités de financement du contenu local, des possibilités de financement d’industries connexes au secteur minier, etc. 

Le forum réunit plus de 500 participants en vue de réfléchir et d’échanger sur la problématique de l’accès au financement des acteurs. Ces participants viennent du Burkina et d’autres pays comme la Côte d’Ivoire, le Canada, le Ghana, le Mali, l’Afrique du Sud. 

Une vue partielle des participants au forum
Une vue partielle des participants au forum

Chaque instant du forum sera un moment fort, en ce sens que les panels vont faire germer des idées innovantes, fait observer le président de la Chambre des mines, Ousseni Derra, qui déclare que « le contenu local constitue l’ADN de l’exploitation minière ». 

C’est pourquoi il estime que les sociétés minières doivent identifier et renforcer les canaux à travers lesquels le revenu minier sera distribué, notamment la fourniture de biens et services aux mines, l’emploi, le développement communautaire et bien d’autres.

 

Le président de la Chambre des mines, Ousseni Derra
Le président de la Chambre des mines, Ousseni Derra

Selon M. Derra, il y a déjà des bases solides, mais, toujours est-il qu’il y a aussi un besoin d’accompagnement d’où l’organisation du forum qui permettra de faire des recommandations qui pourraient, d’après lui, être utilisées pour accompagner les fournisseurs des biens et services dans le secteur minier. 

Nouer des contacts

Le parrain du forum, à savoir le président du Conseil national du patronat burkinabè, Idrissa Nassa, a salué la tenue d’une telle rencontre. 

Dans son discours lu par son vice-président, Alhassane Sienou, l’homme d’affaires burkinabè Idrissa Nassa relève qu’il « incombe à tous de participer activement aux différents panels, d’exprimer les attentes et d’orienter les stratégies innovantes afin de faciliter le financement des fournisseurs de biens et services dans les mines et, partant, du contenu local dans son ensemble». 

Le vice-président du patronat burkinabè, Alhassane Sienou
Le vice-président du patronat burkinabè, Alhassane Sienou

Pour lui, ce forum offre également un espace aux hommes d’affaires de nouer des contacts fructueux pour la construction de « partenariats mutuellement bénéfiques».

Faire du contenu local une réalité

Le ministre en charge de l’économie, Aboubakar Nacanabo qui est co-président de la cérémonie d’ouverture du forum, rappelle qu’avec une production d’or de 56,857 tonnes en 2023,  le secteur minier burkinabè, est l’un des plus dynamiques de l’économie nationale avec 79,2% des recettes d’exportation et contribue pour      13,2 % au produit intérieur brut (PIB). 

Le ministre en charge de l’économie, Aboubakar Nacanabo
Le ministre en charge de l’économie, Aboubakar Nacanabo

« Le gouvernement est engagé dans un processus de développement structurel de l’économie nationale et l’exploitation minière se présente comme l’un des secteurs à fort potentiel de création de richesses pour l’économie nationale», poursuit le ministre Nacanabo. 

Il ajoute que le contenu local, qui a pour objectif de faire du secteur minier un levier de croissance économique durable et inclusive à travers la création d’emplois locaux et l’émergence d’entreprises nationales compétitives, s’inscrit dans la vision des autorités du pays. Et d’encourager à cet effet, la Chambre des mines à faire du contenu local une réalité. 

Le gouvernement a déjà entrepris l’élaboration d’un ensemble de textes visant à asseoir un dispositif de contenu local, indique le ministre en charge des mines, Yacouba Zabré Gouba, président de la cérémonie.

Le ministre en charge des mines, Yacouba Zabré Gouba
Le ministre en charge des mines, Yacouba Zabré Gouba

Il précise que la question est centrale pour les autorités burkinabè.

www.libreinfo.net

- Advertisement -

Articles de la même rubrique

Présidence du Faso: création d’un comité anticorruption

Le Président du Faso, le capitaine Ibrahim Traoré a reçu ce mardi 16 juillet 2024 des mains de son directeur de cabinet et plusieurs...

Football : Kylian Mbappé dépose ses crampons au Real Madrid 

Kylian Mbappé a été présenté officiellement au Real Madrid ce mardi 16 juillet 2024 au Stade Santiago Bernabeu plein à craquer avec ses 80...

Burkina : la production industrielle d’or a régressé en mai 2024

Le secteur aurifère burkinabè a continué de régresser en mai 2024, selon un rapport de suivi de l’économie et de la planification de juin...

Campagne agricole/Sourou : Une installation tardive de la pluie à Tougan

La campagne agricole 2024-2025 connaît un léger retard à Tougan, dans la province du Sourou, du fait de l'installation tardive des pluies. Dans les...

Présidentielle au Rwanda : Kagamé en passe d’être réélu avec 99,15 % des voix

Le président Paul Kagamé est bien parti pour rempiler pour un quatrième mandat avec les premiers résultats partiels de la Commission électorale nationale (NEC)....
spot_img

Autres articles

Présidence du Faso: création d’un comité anticorruption

Le Président du Faso, le capitaine Ibrahim Traoré a reçu ce mardi 16 juillet 2024 des mains de son directeur de cabinet et plusieurs...

Football : Kylian Mbappé dépose ses crampons au Real Madrid 

Kylian Mbappé a été présenté officiellement au Real Madrid ce mardi 16 juillet 2024 au Stade Santiago Bernabeu plein à craquer avec ses 80...

Burkina : la production industrielle d’or a régressé en mai 2024

Le secteur aurifère burkinabè a continué de régresser en mai 2024, selon un rapport de suivi de l’économie et de la planification de juin...

Campagne agricole/Sourou : Une installation tardive de la pluie à Tougan

La campagne agricole 2024-2025 connaît un léger retard à Tougan, dans la province du Sourou, du fait de l'installation tardive des pluies. Dans les...

Présidentielle au Rwanda : Kagamé en passe d’être réélu avec 99,15 % des voix

Le président Paul Kagamé est bien parti pour rempiler pour un quatrième mandat avec les premiers résultats partiels de la Commission électorale nationale (NEC)....