spot_img
spot_img

Niger: la France avait été sollicitée pour libérer Mohamed Bazoum (Conseiller)

Publié le : 

Publié le : 

Un Conseiller du Président déchu Mohamed Bazoum a expliqué au journal français Le Monde ce samedi 19 août 2023 que la France avait été sollicitée pour libérer Mohamed Bazoum dès les premières heures du coup d’état le 26 juillet 2023.

Par Hakim Hien 

Le journal français Le Monde dans sa parution de ce samedi 19 août 2023 révèle que La France avait été sollicitée pour libérer Mohamed Bazoum dès les premières heures du coup d’Etat le juillet 2023, selon un de ses conseillers qui a requis l’anonymat.

«Quand on a compris, dans les premières heures, qu’il s’agissait vraiment d’un coup d’Etat, le premier ministre par intérim Massaoudou a demandé, tout à fait normalement, l’appui de la France. La France a demandé qu’il y ait une autorisation écrite.», écrit le quotidien français

Selon le Conseiller, « une demande a été formulée d’appui à une intervention de l’armée nigérienne pour libérer le président Bazoum »,explique t-il . « Mais les loyalistes ont changé de camp et rejoint les putschistes. Les conditions n’étaient donc pas réunies pour satisfaire cette demande d’appui »

Cependant, il faut rappelé que dans un communiqué lu à la télévision nationale du Niger dans la nuit du 30 au 31 juillet 2023, les militaires au pouvoir dénonçaient la France de vouloir intervenir militairement pour libérer Mohamed Bazoum.

«La France, avec la complicité de certains Nigériens, a tenu une réunion à l’état-major de la garde nationale du Niger, pour obtenir des autorisations politiques et militaires nécessaires », avait déclaré Amadou Abdramane, le porte-parole de la junte.

Depuis le départ forcé des soldats français du Mali, la France a ré-articulé sa présence au Sahel en laissant surtout plusieurs soldats au Niger. Selon certains chiffres, l’on évoque un effectif de 1500 militaires présents sur le sol nigérien.

Cela n’a pas pu empêcher les manifestants favorables au putsch de s’attaquer aux emprises de la France à Niamey, dès les premières heures du coup d’Etat. Obligeant ainsi la France à évacuer ses ressortissants au Niger.

Lire aussi: Niger : les militaires au pouvoir dénoncent les accords de défense avec la France

www.libreinfo.net

- Advertisement -

Articles de la même rubrique

Niger : Ibrahim Traoré et Assimi Goïta décorés de la Grand-Croix de l’Ordre National

Le chef de l'État du Niger, le Général de brigade Abdourahamane Tiani, a signé, ce vendredi 19 juillet 2024, deux décrets élevant le Président...

Burkina/Campagne agricole : Le manque de pluie inquiète des agriculteurs

Le gouvernement burkinabè a lancé une offensive agricole. Malheureusement, la saison pluvieuse, capricieuse, lance, elle aussi, sa contre-offensive et inquiète les paysans. De Lallé...

Affaire parcelles de Pala : Rendez-vous le 25 juillet pour le verdict

Poursuivis pour avoir accepté des cadeaux ou un avantage indu en lien avec leurs fonctions dans le cadre de l'aménagement de la zone de...

Mali: décès de l’artiste musicien Toumani Diabaté à 58 ans

Le célèbre artiste musicien malien, Toumani Diabaté est décédé ce vendredi 19 juillet 2024 à Bamako dans la capitale malienne selon sa famille. Par Hakim...

Burkina : Les douanes mobilisent plus de 523 milliards FCFA au 1er semestre 2024

La Direction générale des douanes a mobilisé 523 milliards 858 millions 892 mille 544 FCFA au titre du premier semestre de l’année 2024. Le...
spot_img

Autres articles

Niger : Ibrahim Traoré et Assimi Goïta décorés de la Grand-Croix de l’Ordre National

Le chef de l'État du Niger, le Général de brigade Abdourahamane Tiani, a signé, ce vendredi 19 juillet 2024, deux décrets élevant le Président...

Burkina/Campagne agricole : Le manque de pluie inquiète des agriculteurs

Le gouvernement burkinabè a lancé une offensive agricole. Malheureusement, la saison pluvieuse, capricieuse, lance, elle aussi, sa contre-offensive et inquiète les paysans. De Lallé...

Affaire parcelles de Pala : Rendez-vous le 25 juillet pour le verdict

Poursuivis pour avoir accepté des cadeaux ou un avantage indu en lien avec leurs fonctions dans le cadre de l'aménagement de la zone de...

Mali: décès de l’artiste musicien Toumani Diabaté à 58 ans

Le célèbre artiste musicien malien, Toumani Diabaté est décédé ce vendredi 19 juillet 2024 à Bamako dans la capitale malienne selon sa famille. Par Hakim...

Burkina : Les douanes mobilisent plus de 523 milliards FCFA au 1er semestre 2024

La Direction générale des douanes a mobilisé 523 milliards 858 millions 892 mille 544 FCFA au titre du premier semestre de l’année 2024. Le...