spot_img

France : Mohamed Bouabdallah (45 ans) annoncé à Ouagadougou comme nouvel Ambassadeur

Publié le : 

Publié le : 

Mohamed Bouabdallah (45 ans) est annoncé à Ouagadougou comme nouvel Ambassadeur de France. Le président français Emmanuel Macron a validé fin mars 2023, en conseil des ministres, une série de nominations d’ambassadeurs sur le continent africain. Parmi les pays concernés, figure le Burkina Faso selon Africa intelligence.

Par Nicolas Bazié

Mohamed Bouabdallah, né en 1978, âgé de 45 ans, pourrait être le nouvel Ambassadeur de France au Burkina Faso, en remplacement de Luc Hallade qui avait été rappelé par Paris le jeudi 26 janvier dernier pour «consultations » suite à une demande des autorités Burkinabè.

Selon le journal français Africa intelligence, Mohamed Bouabdallah, actuel sous-directeur des affaires politiques au ministère français des Affaires étrangères, a été nommé nouvel Ambassadeur de France au Burkina.

Il a été rédacteur à la direction des Nations Unies en 2013. Le jeune diplomate de 45 ans a été, en 2016, le conseiller culturel et de coopération, directeur de l’Institut français en Egypte. 

Ouagadougou sera son premier poste d’ambassadeur si son accréditation se confirme.

Mohamed Bouabdallah a passé 3 ans et un mois à la tête de l’institut, indique son compte LinkedIn. Sans oublier qu’il a été chargé de mission auprès du directeur général de la Croix rouge en 2012, et auprès de la présidente de la commission des affaires économiques et monétaires au parlement européen en 2007 ainsi qu’auprès du vice-président de la commission des affaires étrangères de l’Assemblée nationale en 2005. 

Monsieur Bouabdallah est titulaire d’une Licence en économie internationale qu’il a obtenu à l’Université Paris Dauphine-PSL en 2001. Il a également fait les mathématiques supérieures de 1996 à 1997. 

Ce nouvel Ambassadeur a été nommé à un moment où les relations entre Paris et Ouagadougou ne sont pas au beau fixe. Il aura une lourde mission d’instaurer de nouveau un climat de confiance entre la chancellerie française à Ouagadougou et les autorités actuelles. 

Il devra aussi travailler à une bonne vitalité des de la coopération entre son pays et le Burkina Faso dans un contexte de sentiment anti politique français. 

En effet, depuis l’arrivée au pouvoir le 30 septembre 2022 des nouvelles autorités burkinabè, les relations entre Ouagadougou et Paris n’ont cessé de se dégrader.

Lire aussi: Départ de l’ambassadeur de France du Burkina Faso :  Mme Yeli Monique Kam avait-elle donc raison ?

www.libreinfo.net

- Advertisement -

Articles de la même rubrique

Burkina/Justice : le CQDJ veut faciliter l’accès à la justice aux détenus 

Faciliter l’accès à la justice des personnes en situation de détention dans les maisons d’arrêt et de correction, tel est l'objectif du Centre pour...

Coopération : des journalistes burkinabè à Beijing pour « découvrir la vraie Chine»

La République populaire de Chine, en partenariat avec l’État du Burkina Faso, a initié un séminaire de formation qui se déroule du 10 au...

Sourou: Le Haut-Commissaire visite les  communautés chrétiennes de Tougan  

Après sa visite aux chefs coutumiers et à la communauté musulmane, le Haut Commissaire du Sourou, Désiré Badolo s'est rendu le jeudi 11 avril...

Burkina : SIFLO, un salon pour encourager la plume féminine

L' Association les  pionnières du livre a organisé le jeudi 11 avril 2024, à Ouagadougou, un point de presse pour présenter le contenu et...

Burkina/Culture : le gouvernement relance la  «Nuit des LOMPOLO» 

Le Conseil des ministres du jeudi 11 avril 2024, a décidé de relancer l'organisation de la «Nuit des LOMPOLO.» Ceci pour promouvoir les acteurs...
spot_img

Autres articles

Burkina/Justice : le CQDJ veut faciliter l’accès à la justice aux détenus 

Faciliter l’accès à la justice des personnes en situation de détention dans les maisons d’arrêt et de correction, tel est l'objectif du Centre pour...

Coopération : des journalistes burkinabè à Beijing pour « découvrir la vraie Chine»

La République populaire de Chine, en partenariat avec l’État du Burkina Faso, a initié un séminaire de formation qui se déroule du 10 au...

Sourou: Le Haut-Commissaire visite les  communautés chrétiennes de Tougan  

Après sa visite aux chefs coutumiers et à la communauté musulmane, le Haut Commissaire du Sourou, Désiré Badolo s'est rendu le jeudi 11 avril...

Burkina : SIFLO, un salon pour encourager la plume féminine

L' Association les  pionnières du livre a organisé le jeudi 11 avril 2024, à Ouagadougou, un point de presse pour présenter le contenu et...

Burkina/Culture : le gouvernement relance la  «Nuit des LOMPOLO» 

Le Conseil des ministres du jeudi 11 avril 2024, a décidé de relancer l'organisation de la «Nuit des LOMPOLO.» Ceci pour promouvoir les acteurs...