Home Non classé Fronde Sociale : poursuivre les réformes majeures tout en privilégiant le dialogue...

Fronde Sociale : poursuivre les réformes majeures tout en privilégiant le dialogue (Christophe Dabiré)

fronde sociale,le premier ministre Dabiré promet des reformes
fronde sociale,le premier ministre Christophe Dabiré veut opérer des réformes majeures tout en privilégiant le dialogue.

Le Premier ministre, Christophe Dabiré, a livré sa Déclaration de politique générale (DGP) ce jeudi 4 février 2021 à l’Assemblée nationale. Cette cérémonie s’est déroulée en présence des députés de la 8e législature des membres du gouvernement. Parmi les préoccupations abordées par le chef du gouvernement, figure la question de la fronde sociale.

Par Tatiana Adelphe, stagiaire

Nommé le 5 janvier 2021 pour conduire le 1er gouvernement du deuxième quinquennat Roch Kaboré, Christophe Dabiré a fait sa Déclaration de politique générale ce jeudi 4 février 2021 devant le parlement. Au cours de cet exercice, plusieurs secteurs ont été pris en compte, notamment la question en rapport avec le dialogue sociale (fronde sociale).

La fronde sociale a beaucoup marqué le premier quinquennat du président Kaboré, à travers les différentes plateformes revendicatives des syndicats. Christophe Dabiré dans sa déclaration de politique générale, n’a pas manqué de saluer l’accalmie observée par ces acteurs. « Je salue l’accalmie relative au niveau de la fronde sociale qui permet aujourd’hui, le bon fonctionnement de l’administration et la mise en œuvre de l’action publique de développement ».

Selon le chef du Gouvernement, ce calme révèle dans un premier temps, le sens élevé de responsabilité des partenaires sociaux, leur volonté de préserver l’intérêt national et leur ouverture constante au dialogue. Il n’a pas manqué à cet effet, de remercier le Haut conseil du dialogue social qui, pour sa part, à jouer un rôle très important. « Je reconnais la contribution du Haut conseil du dialogue social dans l’apaisement du climat social », a-t-il indiqué.

Pour venir à bout de ce phénomène, le premier ministre entend poursuivre les réformes majeures engagées tout en privilégiant le dialogue. « Dans le souci de consolider la justice sociale et l’équité, le gouvernement poursuivra les réformes majeures initiées, en privilégiant le dialogue comme mode de règlement des conflits collectifs. », a ajouté Christophe Dabiré.

En rappel, plusieurs domaines ont été pris en compte par le premier ministre dans sa feuille de route. Ce sont entre autres, les questions liées à l’autonomisation des jeunes et des femmes, l’accès aux logements sociaux, la santé, l’éducation, le sport, la culture, le tourisme, l’industrialisation, l’agriculture, les technologies de l’information et de la communication (TIC), le transport, la réconciliation nationale et la cohésion nationale, la liberté de la presse et le domaine de la sécurité, la justice et des droits humains.

www.libreinfo.net