Home Société Burkina Faso: le Front patriotique condamne la répression policière contre la marche...

Burkina Faso: le Front patriotique condamne la répression policière contre la marche du M30 Naaba Wobgo 

0
Front patriotique
Germain Bittiou Nama, le Coordinateur du Front patriotique lors du lancement du mouvement le 4 août à Ouagadougou

Le Front patriotique regroupant 33 organisations, associations et partis politiques a condamné le lundi 15 août 2022, la répression policière contre la marche du mouvement M30 Naaba Wobgo, tenue le 12 août dernier à Ouagadougou. 

Par La Rédaction

La marche dirigée par Yéli Monique Kam le 12 août 2022 appelait au départ de l’Ambassadeur de France à Ouagadougou et la rupture des accords entre la France et Burkina Faso.

Les manifestants ont été réprimés au rond des Nations Unies, en plein cœur de Ouagadougou, par la police nationale avec des gaz lacrymogènes.

Selon le Front patriotique dans son communiqué ,le lundi 15 août 2022, «La liberté de manifester est un droit constitutionnel(…) Ces agissements sont attentatoires aux libertés publiques (liberté d’association, de réunion et de manifestation) garanties par les lois du Burkina.»

Le Front patriotique a rappelé les incidents antérieurs qui ont émaillé les activités du mouvement M30 notamment lors du lancement officiel de ce mouvement au Conseil de l’Entente. Le lancement du front patriotique le 4 août 2022, a connu les mêmes perturbations au centre Cardinal Paul Zoungrana, à Ouagadougou.

«Le Front Patriotique a suivi avec grave préoccupation les violences policières perpétrées lors de la manifestation du mouvement M30 Naaba Wobgo du 12 Août 2022. Déjà le 30 juillet 2022, une conférence de presse de ce mouvement avait été perturbée par une bande de loubards qui seraient aux ordres du député de l’ALT KOUMSONGO Auguste Mohamed. Ce même groupe a tenté le 4 août 2022 de perturber la cérémonie de lancement de la Charte du Front patriotique»

Dans son communiqué de presse, «Le Front patriotique lance un appel à tous les Burkinabè à se mobiliser autour des 9 points de sa plateforme de lutte, en particulier celui d’œuvrer sans délai à la mise en place  d’une transition politique légitime et souveraine».

Lire aussi: Burkina Faso: le front patriotique a décidé de porter plainte contre ses agresseurs du 4 août

www.libreinfo.net

info instantanées libre info moov orange

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
22 − 19 =