Home A la une Gaoua : l’Amicale des anciens élèves du lycée provincial Bafuji recherche 16 millions...

Gaoua : l’Amicale des anciens élèves du lycée provincial Bafuji recherche 16 millions pour la construction de salles de classe

Construction de salles de classe au Lycée provincial Bafuji de Gaoua
Des élèves du Lycée provincial Bafuji de Gaoua, visitent le chantier de construction de quatre salles de classe au sein du lycée. © Libre info

Le Lycée provincial Bafuji de Gaoua a 50 ans. Pour marquer l’évènement d’une pierre blanche, les anciens élèves de l’établissement ont entrepris la construction de 4 salles de classes extensibles en R+1. Trois mois après le démarrage des travaux, l’Amicale des anciens du lycée recherche 16 millions de francs CFA pour achever le bâtiment.

Par Le Maestro,correspondant Poni

A l’entrée du plus grand lycée de la région du Sud-ouest au côté-est, se dresse une construction. Ce sont 4 salles de classes en chantier, un projet initié par l’amicale des anciens du lycée provincial Bafuji de Gaoua.

Sur le chantier, quelques ouvriers mènent des travaux. Il est 10 heures. Une centaine d’élèves décident de visiter le chantier. Le chef de chantier, M. Traoré les accueille. Il leur explique le début, l’évolution et les perspectives de finition. Après son exposé, des élèves s’empressent de poser des questions. « A quand la fin des travaux ?» Le responsable indique que tout dépend. Selon lui, si les ressources financières sont disponibles, le chantier s’achèvera en deux mois au plus tard. Il précise qu’actuellement, il reste à faire la dalle qui est indispensable, puisque le bâtiment sera en R+1.

Dalou Mathieu, le chargé à l’information de l’Amicale des anciens du Lycée provincial Bafuji de Gaoua.

Dans ses propos, il est soutenu par le chargé à l’information de l’Amicale, Dalou Mathieu Da. Celui-ci rassure que les aînés font des pieds et mains pour leur offrir les salles de classes le plus vite possible. Puis de rappeler que, l’Amicale recherche actuellement 16 millions pour terminer définitivement les travaux. Les contributions sont reçues aux numéros suivants: +226 57 57 44 44/ 76 53 29 80.« Actuellement nous demandons à tous les anciens du lycée, les ressortissants de la région et toute bonne volonté  d’apporter un soutien, qu’il soit financier ou en matériaux de construction. Si l’amicale arrive à mobiliser au-delà de ses attentes, on pourrait même ajouter le R+1. » explique-t-il.

Le proviseur du lycée, le président de l’Association des parents d’élèves et certains anciens élèves étaient également sur les lieux.  Le président de l’Association des parents d’élèves, Nouhoun Sombié,  affirme que l’initiative de l ’Amicale des anciens élèves, est une œuvre noble. Il souligne qu’au regard des difficultés que l’établissement rencontre, notamment les problèmes de places en début d’année, « l’aboutissement du projet pourrait aider à résoudre le problème de places qui est une grosse difficulté pour le lycée. » M Sombié lance un vibrant appel à l’endroit des bonnes volontés pour solliciter leurs contributions afin que ce projet soit une réalité. Le délégué général des élèves, Sié Franck Da renchérit « c’est une belle initiative au regard du nombre d’élèves dans les classes. » C’est pourquoi, il interpelle ses camarades à contribuer pour que l’ouverture de ces classes puisse être effective.

« Cette année, nous avons enregistré près de 800 demandes de places mais nous n’avons pu accorder que 62 places compte tenu de la limitation du nombre d’élèves dans les classes », mentionne le proviseur du Lycée provincial Bafuji de Gaoua, Charles Roland Da. « Nous ne pouvons que remercier cette œuvre utile de l’Amicale des anciens élèves et nous espérons que les travaux vont s’achever avant la rentrée prochaine », espère-il.

Pour rappel, le Lycée provincial Bafuji de Gaoua a vu le jour le 21 novembre 1969. Quant à l’Amicale des anciens élèves, elle a été créée en 2012 et a pour ambition de cultiver des liens de solidarité, d’inciter les élèves du lycée à cultiver l’excellence et surtout de faire rayonner l’établissement.

www.libreinfo.net