Home Société Genre en milieu scolaire : Wanep Burkina éduque des femmes et des...

Genre en milieu scolaire : Wanep Burkina éduque des femmes et des élèves du lycée municipal de Paspanga

0

Le réseau ouest-africain pour l’édification de la paix (Wanep/Burkina) a organisé une rencontre d’échange entre les élèves du Club de Paix du lycée municipal de Paspanga de Ouagadougou ce vendredi 31 mai 2019. Cette rencontre a porté sur l’identification et la valorisation des bonnes pratiques liées au genre, en vue de réduire les stéréotypes et les préjugés du genre à l’école.

Environ une centaine de jeunes filles étaient vendredi 31 mai au lycée municipal de Paspanga pour partager les expériences de vie de leurs mères engagées en politiques et dans les mouvements associatifs. Initiée par Wanep Burkina en partenariat avec Eirene Sahel à travers son programme de Promotion de Paix au Sahel, cette rencontre se veut un cadre destiné à accompagner les jeunes filles pour faire d’elles des citoyennes de référence pour leurs communautés et dans l’édification de la paix.

Pour l’occasion, des biographies de femmes qui ont réussi à marquer l’histoire de l’humanité ont été enseignées aux élèves dont beaucoup ont exprimé leur joie d’obtenir une plus-value sur leur formation.
Yogho Ani Cherida, élève dans cet établissement estime que cette formation lui a donné l’envie de se battre.
« Nous avons beaucoup appris au cours de cette rencontre. On nous a parlé de femmes battantes, qui sont des exemples sur lesquelles nous devons nous appuyer pour réussir notre vie. Ils nous ont donné des conseils. J’ai compris à l’issu de cette rencontre que je ne dois pas me laisser faire en tant que femme. Je peux impacter positivement ma communauté si je le veux vraiment » a-t-elle expliquée.
Quant à Alida Nana, élève en terminal dans la même école, elle désirerait marcher dans les traces de pas de ces grandes dames dont elle cite les noms avec émerveillement.
« Nous avons appris l’histoire de plusieurs femmes battantes comme la Reine Pokou, Yenenga, Guimbi Ouattara, qui furent des femmes influentes dans leurs communautés. Je veux suivre leurs pas et marquer aussi bien mon époque comme elles » a-t-elle lancée.

Le représentant de Wanep Burkina Kafando Winmalgado nous a expliqué que cette formation vise à amener les jeunes filles à prendre conscience de leur utilité pour leurs communautés.
« C’est pour permettre à ces filles d’avoir plus confiance en elles-mêmes et de savoir que la femme peut être utile parce qu’elle a toujours été au cœur des grands défis ».

Nourdine Conseibo

Libreinfo.net

info instantanées libre info moov orange

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
24 ⁄ 8 =