Accueil Culture Géomancie : « C’est une technique de divination intimement liée à la vie des...

Géomancie : « C’est une technique de divination intimement liée à la vie des Gulmancéba » (Pr Taladidia Thiombiano)  

Pr Taladidia Thombiano,Ph/libreinfo.net

La géomancie est une pratique divinatoire ancestrale intimement liée à la vie des Gulmancéba. Longtemps considérée comme une pratique occulte ou de la sorcellerie, la géomancie est restée l’identité culturelle des Gulmancéba jusqu’à nos jours. Sorcellerie ou mathématique ? Le professeur d’économie Taladidia Thiombiano dans un ouvrage intitulé : « Recherche sur les principes mathématiques de la géomancie. Les Gulmancéba, mathématiciens ou sorciers ? », apporte des réponses.

Dans cet ouvrage paru aux éditions Universitaires Européennes, l’éminent professeur d’économie explore le côté scientifique mathématique d’une pratique culturelle séculaire du peuple Gulmancéba. C’est un peuple qu’on rencontre dans quatre pays de l’Afrique de l’ouest au Bénin, au Niger, au Togo et au Burkina Faso. La géomancie est une pratique liée intimement à ce peuple. Elle consiste à prédire l’avenir en tançant et en interprétant des figures ou des objets sur le sable.

«Je me suis fondé exclusivement sur les principes mathématiques de la géomancie. Elle commence par la théorie des probabilités et ensuite, intervient le calcul vectoriel, le calcul matriciel et les permutations. La géomancie est sur la base 2, composée de 0 et 1. C’est un système binaire. Ce n’est pas de la sorcellerie, c’est une science. », a expliqué Taladidia Thiombiano.

L’ouvrage est un travail aussi complet que possible sur la géomancie. Dans le premier des quatre chapitres qu’il compose, l’auteur explore les aspects mythiques et réels de la géomancie. « C’est une technique de divination basée sur des principes mathématiques et elle est intimement liée à la vie des Gulmancéba ». Dans le deuxième chapitre, l’auteur explique la construction logique de la géomancie. C’est au chapitre trois qu’il évoque les principes mathématiques de la géomancie et dans le dernier chapitre, il énonce une théorie selon laquelle : « Les bases des mathématiques découlent de la géomancie ».

« J’ai toujours estimé que les mathématiques ont un rôle très important dans la compréhension des phénomènes. C’est sur cette base-là, que j’ai essayé de comprendre si la géomancie est fondée sur des bases logiques. C’est cette logique là que j’ai trouvé que je démontre. » a confié l’auteur.

Le ministre de la culture, des arts et du tourisme Abdoul Karim Sango a affirmé lors de la cérémonie de dédicace de l’œuvre qu’elle « contribue à valoriser la culture burkinabè dans sa dimension folklorique ». Il faut souligner que le livre est le premier du genre au Burkina Faso et en Afrique à explorer cette dimension de la géomancie.

Pr Taladidia Thiombiano économiste et écrivain

Né le 14 Septembre 1948 à Fada N’gourma, Taladidia Thiombiano est un économiste. Enseignant à l’Université de Ouagadougou (actuelle université Joseph ki Zerbo) de 1975 à 2015, le professeur est un spécialiste de la mathématique et de l’économique. Après des études primaires et secondaires en Haute Volta, il s’est rendu en Côte d’Ivoire et en France où il a poursuivi ses études en économie. En 1973 il est titulaire d’un Diplôme d’études supérieures en économie du développement de l’Université de Paris II/Panthéon et d’un Diplôme d’études approfondies (DEA) en économétrie de l’Université de Paris IX/Dauphine (1973). Il a soutenu un doctorat en sciences économiques, option économie du développement à l’Université de Paris II/Panthéon en 1975.

Taladidia Thiombiano a contribué à la création de plusieurs institutions de recherche et de formation parmi lesquelles le Centre d’études, de documentation et de recherche économiques et sociales (CEDRES) dont il fut directeur. Il est aussi fondateur de l’Institut de formation et de recherche en économie appliquée Thiombiano (IFREAT).

Doyen de la Faculté des sciences économiques et de gestion (FASEG) à l’Université de Ouagadougou de 1982 à 1987, Taladidia Thiombiano a également dirigé d’importantes institutions comme l’école supérieure des sciences économiques (ESSEC) dont il fut directeur. Il a aussi présidé le conseil pour le développement de la recherche en sciences sociales en Afrique (CODESRIA).

L’auteur a publié près d’une dizaine de livres qui traitent d’économie, de développement, d’économétrie, d’économie environnementale, … sa plus récente publication porte sur les principes mathématiques de la géomancie, une pratique ancestrale de divination des Gulmancéba.

Nourdine Conseibo et Delphine Sidbeogo

www.libreinfo.net