Home A la une Ghana : les «15% restants de nos communautés sans électricité seraient couverts à...

Ghana : les «15% restants de nos communautés sans électricité seraient couverts à la fin de mon deuxième mandat. » (président Nana Akuffo Addo)

Nana Akuffo Addo

Nana Akuffo-Addo, président du Ghana est investi ce jeudi 07 janvier 2021 à Accra. Plusieurs chefs d’Etat et membres de délégations ont marqué leur présence à la cérémonie. Parmi ces chefs d’Etat, on note la présence du président Roch Kaboré. A l’occasion Alban Sumana Bagbin issu du parti de l’opposition a aussi prêté serment en tant que président du parlement de la 8e législature de la 4e République. Le président réélu promet à l’électrification totale des zones non électrifiées et aussi construire des habitations pour les personnes vivant dans des constructions inacceptables.

Par Tatiana Adelphe, stagiaire

Le président Nana Akuffo-Addo a été réélu dès le premier tour avec 51,59% des voix contre 47,36% pour l’ancien président John Dramani Mahama au scrutin du 07 décembre 2020. L’homme âgé de 76 ans a prêté serment ce jeudi devant les membres de la Cour Constitutionnelle et de plusieurs convives.

L’ancien président John Agyekum Kufuor était présent à cette cérémonie.C’est sur ces phrases que le président ghanéen, Bible en main a prêté serment « Moi Nana Addo-Dankwa Akufo-Addo fais au nom du tout-puissant jure que je porterai la vraie foi et allégeance. Je vais défendre, protéger et préserver la souveraineté du Ghana », a-t-il déclaré

Au cours de son intervention, le président en exercice de la CEDEAO a rendu hommage aux présidents Jerry John Rawlings et John Agyekum Kufuor avant de parler du programme des réalisations de ce second mandat. A cet effet, il s’engage à « faire un pas important vers la réduction du déficit d’infrastructure qui nous a tous tourmentés dans toute notre nation. »

Il promet également l’électrification totale des zones non électrifiés « Les quinze pour cent (15%) restants de nos communautés sans électricité seraient couverts à la fin de mon deuxième mandat. ». Aussi, il compte construire de nouvelles habitations pour les personnes vivant dans les « logements inacceptables. »

En ce qui concerne les mesures contre la recrudescence du coronavirus il promet faire un effort pour assurer « non seulement la sécurité des enfants, mais aussi celle des enseignants et du personnel non enseignant. »

Il poursuit en déclarant « Nous jouerons pleinement notre rôle dans les délibérations et les activités de toutes les organisations auxquelles nous appartenons – la CEDEAO, l’Union africaine, le Commonwealth, la Francophonie, les Nations Unies et les autres. Le Ghana, qui a le privilège d’accueillir le Secrétariat de la Zone de libre-échange continentale africaine, entend être l’un des principaux moteurs de son succès. » martèle Nana Akuffo Addo.

Le président réélu termine son discours en invitant ses compatriotes ghanéens à se « joindre à la passionnante entreprise du développement du pays car les opportunités sont infinies, si nous nous restons unies » dit-il.

En plus des chefs d’Etats Africains, plusieurs membres de délégations tels que le président de la Commission de la CEDEAO,Brou Kassi et le président de la Commission de l’UA Mahamat Fakhi étaient présents à cette cérémonie d’investiture.

En rappel, cette investiture se tient alors que le candidat de l’opposition, John Mahama Dramani, conteste sa défaite à la présidentielle face au président sortant Nana Akufo-Addo. Une victoire qu’il qualifie de « Frauduleux » avec plusieurs irrégularités.

www.libreinfo.net