Home Politique Guinée : l’ex-Président de la Transition et des ex-ministres visés par une...

Guinée : l’ex-Président de la Transition et des ex-ministres visés par une enquête de récupération des biens de l’Etat

0
Cellou Dalein Diallo_Sekouba Konaté
L’ancien Président de la Transition le Général Sekouba Konaté (à d.) et le Chef de file de l’Opposition guinéenne Cellou Dalein Diallo (à d.).

La junte militaire au pouvoir en Guinée a annoncé le 22 février 2022,  une enquête pour la récupération des biens immobiliers de l’Etat. Elle vise une quarantaine de personnes dont des personnalités du pouvoir de Alpha Condé et certains hommes politiques. Ils sont accusés de détournement de biens publics.

Par Rama Diallo

Cinq mois après la prise du pouvoir d’Etat, la junte militaire guinéenne avec à sa tête le Colonel Mamadi Doumbouya, a lancé une enquête pour récupérer les biens de l’Etat  qui ont été détournés. 

Cette enquête concerne une quarantaine personnalités, dont les anciens Premiers ministres Cellou Dalein Diallo, Sidya Touré et l’ancien président de la transition Sékouba Konaté (2009-2010). Ils sont interpellés pour des faits de détournement de biens publics. 

Outre les anciens Premiers ministres,  l’ancien chef de gouvernement Lansana Kouyaté, les anciens ministres Jean-Marc Télliano, Makalé Traoré et Papa Koly Kourouma et un chef de parti, Faya Millimono, ont été convoqués le 21 février par la junte dans le cadre de la campagne de récupération des biens.

Pour  Cellou Dalein Diallo et de Sidya Touré, Mamadi Doumbouya est passé de libérateur à oppresseur. C’était grâce à Mamady Doumbouya que l’opposant Cellou Dalein Diallo a retrouvé le siège de son parti et son bureau. Sous le régime Condé il n’avait plus eu accès à son bureau après l’élection présidentielle du 18 octobre 2020. 

Sidya Touré quant à lui, vivait en exil en Côte d’Ivoire, et  a pu regagner la Guinée après le coup d’Etat. La junte a sommé Cellou Dalein Diallo et Sidya Touré d’évacuer leurs résidences respectives avant le 28 février 2022. Les deux hommes sont contre cette méthode, parce que le préavis qui a été diffusé en dehors de toute procédure judiciaire, ne leur est parvenu qu’en mi-février.

En exil depuis 2011,  l’ancien président de la transition Sekouba Konaté est rentré en Guinée en décembre 2021,  après la chute du régime Alpha Condé. 

Le colonel Mamady Doumbouya, chef de la junte qui s’est fait investir Président, a assuré qu’il n’y aurait pas de « chasse aux sorcières » mais que la justice serait la « boussole » du pays.

www.libreinfo.net 

SENS Appel à contribution militante et population

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
26 − 13 =