Home Politique Guinée: la junte interdit les manifestations politiques sur les voies et places...

Guinée: la junte interdit les manifestations politiques sur les voies et places publiques

0
Guinée manifestations politiques interdites
Mamady Doumbouya (milieu) président la Transition de Guinée

La junte en guinée a annoncé l’interdiction des manifestations politiques vendredi 13 mai 2022,dans un communiqué. Les manifestations sur les voies et places publiques sont interdites. 

Par La Rédaction

«Toutes manifestations sur la voie publique, de nature à compromettre la quiétude sociale et l’exécution correcte des activités contenues dans le chronogramme (de transition) sont interdites pour l’instant jusqu’aux périodes de campagne électorale », écrit le Comité national du rassemblement pour le développement(CNRD)

Le CNRD invite les partis politiques à rester dans leurs sièges pour les manifestations. « Pour mener à bien le chronogramme de la transition et de la politique de refondation enclenchés depuis le 5 septembre 2021, le CNRD invite l’ensemble des acteurs politiques et sociaux à circonscrire aux sièges de leurs formations toute forme de manifestation ou regroupement à caractère politique ».

Vives contestation à Conakry suite à la décision

Plusieurs organisations ont dénoncé la décision du CNRD d’interdire les manifestations politiques. Le mouvement Front national pour la défense de la constitution (FNDC) a condamné la décision de la junte.

«La Coordination nationale du FNDC condamne cette interdiction en violation délibérée de l’article 8 de la charte de la transition et des conventions et traités internationaux auxquels la Guinée a souscrit », écrit le FNDC.

Le mouvement(FNDC) qui a longtemps combattu le tripatouillage de la constitution en Guinée sous le régime d’Alpha Condé pense que le CNRD veut rester au pouvoir, «Cette interdiction est l’expression de la volonté manifeste du CNRD de s’éterniser au pouvoir en muselant toutes les forces sociales et politiques du pays ».

Par ailleurs, le mouvement indique qu’il ne respectera pas cette décision. « La coordination nationale du FNDC fidèle à ses principes et engagements informe l’opinion nationale et internationale qu’elle ne se soumettra pas à cette interdiction illégale du droit de manifestation en Guinée.

La coordination nationale du FNDC invite le peuple de Guinée à rester mobilisé et à l’écoute de l’annonce de la date de la reprise des manifestations citoyennes et pacifiques pour empêcher la confiscation du pouvoir par le CNRD au grand dam du retour rapide à l’ordre constitutionnel », écrit le FNDC.

www.libreinfo.net

SENS Appel à contribution militante et population

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
21 − 1 =