Accueil Diplomatie Guinée: la CEDEAO a mandaté plusieurs ministres des affaires étrangères dont Alpha...

Guinée: la CEDEAO a mandaté plusieurs ministres des affaires étrangères dont Alpha Barry pour rencontrer la junte vendredi

Guinée mission CEDEAO Alpha Barry
Le ministre Burkinabè des affaires étrangères Alpha Barry

Les chefs d’Etat de la CEDEAO envoie en Guinée une mission constituée de plusieurs diplomates dont Alpha Barry pour rencontrer le vendredi 10 septembre la junte. Au cours de son sommet extraordinaire le 8 septembre, plusieurs décisions ont été prises notamment la suspension de la Guinée à toutes les instances de l’institution.

Par Tatiana Kaboré

Le président du Faso Roch Kaboré a pris part mercredi par visioconférence au sommet extraordinaire de la CEDEAO sur la situation politique de la Guinée. A l’issue de cette rencontre virtuelle il a été décidé de l’envoi d’une mission en Guinée.

Annoncé pour le jeudi 9 septembre 2021, la délégation de la CEDEAO arrivera finalement le vendredi 10 septembre en vue d’échanger avec les militaires et évaluer la situation. La mission devrait aussi insister sur le sort d’Alpha Condé, qui n’est pas apparu en public depuis les photos qui ont circulé dimanche 5 septembre lors de son arrestation. A cet effet, plusieurs ministres des Affaires étrangères de la sous-région ainsi que le président de la commission de la CEDEAO, Jean-Claude Kassi Brou sont attendus en Guinée.

La mission de la CEDEAO en Guinée est constituée en autres du ministre burkinabè des Affaires Étrangères et de la Coopération, Alpha Barry de la ministre Ghanéenne des Affaires étrangères et de l’Intégration régionale, Shirley Ayorkor Botchwey, du ministre nigérian des Affaires étrangères, Geoffrey Onyeama et le ministre togolais des affaires Etrangères, de l’Intégration Régionale et des Togolais de l’Extérieur, Robert Dussey.

Outre cette décision, la CEDEAO a suspendu la Guinée de toutes ses instances en raison du coup d’État du dimanche 5 septembre qui a renversé le président Alpha Condé à Conakry. « La CEDEAO a décidé de suspendre la Guinée de toutes les instances de décisions et demande que cette décision soit endossée par l’Union africaine et les Nations unies » a indiqué lors de son point de presse le ministre burkinabè des Affaires étrangères, Alpha Barry.

Il a également fait savoir que la communauté sous régionale a exigé le respect de l’intégrité physique du président Alpha Condé et de toutes les personnes arrêtées, ainsi que « la libération immédiate du président Alpha Condé et de toutes les personnes arrêtées et le retour à l’ordre constitutionnel ».

En rappel, aucune sanction économique ni individuelles n’a été prise contre les responsables de la junte. Par ailleurs, la CEDEAO a indiqué qu’elle « réexaminera la situation selon la suite des évènements et après le rapport de la mission diplomatique ». De son côté le Comité national pour le rassemblement et le développement (CNRD) dirigé par le lieutenant-colonel Mamady Doumbouya n’a pas encore officiellement réagit après ces décisions.

www.libreinfo.net

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Résoudre : *
24 + 30 =