Home Economie Hausse des prix des hydrocarbures au Burkina Faso : des citoyens expriment...

Hausse des prix des hydrocarbures au Burkina Faso : des citoyens expriment leur mécontentement 

0

Le prix du Super 91 et du Gasoil ont augmenté de 100 FCFA au Burkina Faso. Dans un contexte où les populations sont déjà durement éprouvées par des crises humanitaire, alimentaire et sécuritaire, cette décision est vue chez certains comme une volonté du gouvernement d’accroître la souffrance des populations. Nous avons tendu notre micro à quelques citoyens qui ont exprimé leurs points de vue face à cette augmentation.

Par Daouda Kiekieta

La subvention intenable de l’Etat vis-à-vis de la Nationale des hydrocarbures et la réduction des flux d’exportation illégale vers des pays voisins, sont entre autres les raisons avancées par le gouvernement pour justifier l’augmentation des prix des hydrocarbures. Au sein de la population, le constat est presque unanime. La hausse du prix rendrait encore plus cher le coût de vie.

Souleymane Ilboudo est un Taximan, depuis 15 ans. Pour lui, les consommateurs à la base sont toujours les premières victimes de cette hausse. « L’augmentation du prix du carburant nous complique la tâche parce que lorsque nous voulons augmenter aussi le prix du transport, les clients ne veulent pas comprendre que ce n’est pas de notre faute », a déploré Souleymane Ilboudo.

Et d’ajouter : « Avec la situation sécuritaire actuelle, nous hébergeons nos parents qui ont fui le terrorisme. Avec cette hausse, cela devient un fardeau de plus sur nous ».

Comme solution, M. Ilboudo, propose que le gouvernement réduise plutôt le train de vie de l’Etat. « Au sein du gouvernement, il y a des festivités budgétivores et inutiles qui sont chaque fois organisées. Le gouvernement devrait supprimer ces festivités et réduire les rémunérations des ministres, au lieu d’augmenter le prix du carburant pour faire souffrir la population », a fustigé M. Ilboudo.

« Nous avons été mécontents d’apprendre hier l’augmentation du prix du carburant parce que cela va beaucoup nous affecter. Les clients seront réticents quand on leur demandera de payer plus pour leur transport », a laissé entendre Karim Ilboudo, lui aussi taximan. Il souhaite que les autorités réconsidèrent les prix pour soulager la population.

A la question de savoir si l’on doit s’attendre à une augmentation du prix du transport des taxis dans les jours à venir, Karim Ilboudo dit suivre de près ce que leur syndicat va décider sur la question. « Pour le moment, nous ne pouvons affirmer qu’il y aura augmentation du prix du transport, mais nous attendons ce que notre hiérarchie va décider ».

Selon, Issaka Koussoubé, transporteur de bétail, cette situation va rendre encore plus morose l’écoulement des marchandises. « Le marché était déjà morose. Avec cette augmentation ce sera encore pire. Il faudra que les autorités revoient le prix », a-t-il indiqué.

Apollinaire Yaogo,  laveur de véhicule, n’était pas informé de l’augmentation. C’est à la station qu’il a appris la nouvelle. « Je suis allé à la station ce matin pour me ravitailler en carburant, mais j’ai constaté que la quantité a diminué par rapport à ce que j’ai l’habitude de voir. C’est là que le pompiste m’a fait savoir que le prix du litre a augmenté ».

« Cela va jouer sur notre revenu quotidien, alors que nous ne pouvons pas augmenter le prix du lavage au risque de perdre nos clients », a ajouté notre interlocuteur.

www.libreinfo.net

SENS Appel à contribution militante et population

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
21 − 2 =