Home Economie Burkina Faso : des installations de la mine industrielle de Houndé Gold...

Burkina Faso : des installations de la mine industrielle de Houndé Gold saccagées par des orpailleurs en colère

0
Houndé Gold
Une vue partielle des incendies

Une manifestation des orpailleurs à Houndé dans la province du Tuy, le mardi 17 mai 2022, a dégénéré. Plusieurs installations de la mine d’or de Houndé Gold Opération, filiale du groupe canadien Endeavour mining, ont été incendiées. Les manifestants dénoncent un ordre de déguerpissement de l’industrie minière aux alentours de son domaine. Ils accusent également la mine de s’accaparer de leur espace d’exploitation artisanale d’or.

Par Daouda Kiekieta

Entrée en production en décembre 2017, Houndé Gold Opération, située à 252 km à l’Ouest de la capitale, Ouagadougou, est l’un des grands contributeurs, du groupe canadien Endeavour mining au Burkina Faso, en termes de production, avec près de 7 tonnes extraits en 2020.

Des orpailleurs mécontents ont saccagé et incendié, dans la matinée de ce mardi, plusieurs installations de ladite mine qu’ils accusent de s’être accaparé de leur espace d’exploitation artisanale d’or, estimant être les premiers à s’installer sur le site.

Ils disent dénoncer un ordre de déguerpissement de l’industrie minière aux alentours de son domaine, et ce, après avoir reculé plusieurs fois du domaine de la société minière, selon les témoignages recueillis sur place. D’autres sources précisent que l’arrestation d’orpailleurs en activité dans le périmètre de la mine serait à l’origine de cet incident. 

A 12h GMT, la tension était toujours vive et les manifestants occupaient la route nationale n°1 reliant la ville de Houndé à la capitale.

Houndé Gold, 3ème mine en termes de production d’or au Burkina Faso, est aussi l’une des trois sites miniers du groupe Endeavour mining. Elle s’étale sur une superficie de 23,19 km2, avec des réserves estimées à 48, 210 tonnes d’or pour une exploitation sur 10 ans au moins. L’Etat burkinabé détient 10% des parts et la société 90%. 95% de ses employés sont des burkinabè selon les statistiques du ministère des mines.

À la date du 31 décembre 2021, la mine de Houndé Gold comptait au total 1249 employés dont 410 personnes ressortissantes de Houndé. 

En 2021 par exemple, la mine de Houndé a dépensé plus de 106 millions FCFA en matière d’investissements sociaux dans les domaines de la santé, de l’éducation et les activités génératrices de revenus au profit des communautés locales, selon le quotidien l’Express du Faso. Dans le cadre de l’opérationnalisation du Fonds minier pour le développement local, la commune de Houndé a pu bénéficier de plus 3 milliards de FCFA.

Houndé Gold, un incident parmi tant d’autres, visant des mines industrielles au Burkina Faso

Cet incident n’est pas la première au Burkina Faso. En effet, en août 2019, une partie de la mine de Youga, mine exploitée par une entreprise turque dans le centre-est du pays, avait été incendiée et détruite par des habitants suite à la mort d’un orpailleur qui aurait été abattu dans la mine par des agents de sécurité de la mine.

Après la mort de six orpailleurs en septembre 2021 dans les anciennes galeries de la mine d’or de Bissa Gold, dans la province du Bam, plusieurs véhicules de la mine ont été incendiés par des populations en colère.

www.libreinfo.net

SENS Appel à contribution militante et population

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
14 + 13 =