Home Politique Burkina Faso:le chef de l’Etat, Ibrahim Traoré a choisi de déposer ses...

Burkina Faso:le chef de l’Etat, Ibrahim Traoré a choisi de déposer ses valises à la primature qu’à Kosyam

0
Ibrahim Traoré primature
Le chef de l'Etat Ibrahim Traoré, lors de sa rencontre avec les secrétaires généraux des ministères

Depuis son arrivée au pouvoir par coup d’Etat le 30 septembre 2022, le tombeur de Paul-Henri Damiba a préféré installer son « état-major » à la primature. Le capitaine Ibrahim Traoré évite de déposer ses valises au palais présidentielle de Kosyam situé au côté sud de la capitale burkinabè.

Par La Rédaction

Les burkinabè attendent de voir qui sera le président de la Transition après la tenue des Assises nationales les 14 et 15 octobre 2022. Une bonne partie de la jeunesse plébiscite le jeune capitaine de 34 ans, Ibrahim Traoré.

En attendant la désignation du futur président de la Transition, Ibrahim Traoré assure l’expédition des affaires courantes à la tête de l’Etat. Ainsi, le premier fait marquant de son arrivée au pouvoir, c’est bien l’installation de son QG à la primature, l’ancienne présidence du Faso.

Sans déranger le personnel de la primature, Ibrahim Traoré travaille à longueur de journée dans ce lieu sous un dispositif léger de sécurité. C’est à cet endroit qu’il organise certaines audiences. De là, il reçoit également ses collaborateurs de la présidence du Faso.

Selon des travailleurs de la primature, le chef de l’Etat Ibrahim Traoré montre « une humilité » dans ses actions de tous les jours.

Des sources à Libreinfo.net, expliquent qu’il arrive à la primature généralement avant 6heures du matin et y reste parfois très tard dans la nuit.

Lors de sa première rencontre avec les secrétaires généraux des ministères, le 2 octobre 2022, il leur avait dit que « tout est urgent, il va falloir aller vite ».

Jusque-là, aucune raison n’a été donnée sur le choix de la primature comme son lieu de travail. « Il veut certainement éviter les salons feutrés, le luxe de Kosyam », tente de justifier un interlocuteur habitué de la Primature.

Cet interlocuteur ajoute qu’il n’est pas exclu que le Capitaine Traoré reste à la primature s’il est désigné président de la Transition.

«Moi je souhaiterai qu’il n’y ait même pas de premier ministre. Qu’il assume le pouvoir comme Thomas Sankara.» affirme l’avocat et Analyste politique, Me Apollinaire Kyeleme de Tambela, dans une interview à Libre info.

Il faut rappeler que la primature actuelle était la présidence du Faso où les anciens présidents entre autres le premier président Maurice Yameogo, Sangoulé Lamizana, Thomas Sankara, Blaise Compaoré ont travaillé. Elle est située au centre-ville de la capitale burkinabè.

www.libreinfo.net

info instantanées libre info moov orange

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
27 + 21 =