Home Sécurité Burkina Transition : Les ministres en charge de l’Administration territoriale, de la...

Burkina Transition : Les ministres en charge de l’Administration territoriale, de la Justice et de l’Enseignement supérieur installés

0
Installation des ministres de la Transition
Cérémonie d'installation des ministres de la Transition du Burkina.

Au nombre de 25, le premier ministre Dr Albert Ouédraogo a été installé lundi 7 mars dans la soirée ainsi que les deux ministres d’ Etat chargé de la Réconciliation nationale et celui de la Défense. Plusieurs autres membres du gouvernement de la Transition ont également été installés le mercredi 9 mars 2022 notamment les ministres de l’Administration territoriale, de la Décentralisation et de la Sécurité, de la Justice ainsi que celui en charge de l’Enseignement supérieur. 

Par Tatiana Kaboré

Nommé, le 5 mars, le Colonel-major Omer Bationo a officiellement pris fonction dans la matinée de ce mercredi. Il a été installé par le secrétaire général du gouvernement et du conseil des ministres, Jacques Sosthène Dingara. Dans son fauteuil ministériel, l’ancien chef de corps de l’ex-RSP (Régiment de sécurité présidentielle) a invité ses collaborateurs à travailler dans l’intégrité, l’exemplarité en vue de relever les défis qui leur ont été assignés. 

« Nous devons arrêter les mauvaises pratiques. Il nous faut montrer à nos populations que nous sommes à leur service et pour cela, j’exige à mes collaborateurs directs de donner l’exemple . Nous devons assurer à notre peuple, le bonheur qu’il mérite, la sécurité » a-t-il indiqué. 

Selon le Colonel-major Bationo, il n’est ni juste, ni correct d’ajouter des souffrances  aux différentes souffrances que subissent déjà les populations. Car dit-il, « Nous devons, ne serait-ce que par solidarité, arrêter les mauvaises pratiques et cela à tous les niveaux. Je suis sûr que je pourrais compter sur vous, mes collaborateurs, afin qu’ensemble nous puissions relever le défi d’assurer la sécurité des Burkinabè qui ne demandent que cela ». 

Et d’ajouter que « Nous nous devons, ne serait-ce que par solidarité, d’arrêter les mauvaises pratiques et cela à tous les niveaux ». Le Colonel-major Omer Bationo dit compter sur ses collaborateurs afin qu’ensemble ils puissent relever le défi d’assurer la sécurité des Burkinabè. 

Le ministre de la Justice et des droits humains, chargé des relations avec les institutions, garde des sceaux, Me Barthélémy Kéré installé

Quelques heures après, c’est au tour du ministre de la Justice et des droits humains, chargé des relations avec les institutions, garde des sceaux, Me Barthélémy Kéré d’être installé. L’ancien président de la Commission électorale nationale indépendante (CENI) dit mesurer les défis et l’ampleur de la tâche qui l’attend. 

Pour ce faire, Me Kéré a invité ses collaborateurs au travail et à la rigueur « Évidemment, je ne peux pas réussir seul, cela est impossible. C’est pourquoi je vous appelle tous au travail, au travail sérieux, dans la rigueur, dans le patriotisme et dans l’intégrité ». 

Le Pr Frédéric Ouattara, ministère de l’Enseignement Supérieur installé

Au niveau du ministère de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche scientifique et de l’Innovation, le Pr Frédéric Ouattara a été installé. A sa prise de parole, Le Pr Ouattara a exhorté « tous les acteurs du Ministère au dialogue, à une ouverture d’esprit, à une loyale collaboration, à la transparence dans les actes, à l’ardeur au travail, à la quête de l’excellence. C’est à ce prix que nous aurons des résultats qui puissent légitimer la confiance placée en chacun de nous ». 

Après avoir remercié son prédécesseur le Pr Alkassoum Maïga pour le travail abattu, le nouveau patron du ministère en charge de l’Enseignement supérieur envisage suivre les sillons tracés par son prédécesseur.

www.libreinfo.net

SENS Appel à contribution militante et population

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
28 ⁄ 7 =