spot_img

Interconnexion ferroviaire Burkina Faso-Ghana: Le début d’un renouveau des rails dans la sous-région

Publié le : 

Publié le : 

Le projet d’interconnexion ferroviaire Burkina Faso-Ghana sera lancé en 2020. La cérémonie de lancement officiel de l’étude de matérialisation du profil en long du tracé et du dossier de consultation dudit projet a été faite ce lundi 4 février 2019 en présence de plusieurs personnalités politiques, coutumières et religieuses entourées de la population de Ouagadougou.

Le lancement officiel du démarrage de l’étude de matérialisation du profil en long du tracé du chemin de fer Ouaga-Tema a été effectué ce 4 février. Dans les 8 mois à venir, « on aura les résultats attendus, c’est-à-dire, un dossier technique qui aidera au choix d’une seule entreprise parmi les 12 présélectionnées, et en 2020 le lancement du projet sera fait à Ouagadougou et au Ghana par les deux présidents », a confié Malik Kouanda, le directeur général de la Société de gestion du patrimoine ferroviaire du Burkina Faso.

M. Vincent Dabilgou, ministre des Transports, de la Mobilité Urbaine et de la Sécurité routière du Burkina Faso

Le Burkina Faso étant un pays de transit et disposant de corridors avec les routes bitumées, ce grand projet jamais réalisé depuis les indépendances pour améliorer les services ferroviaires, renforcera la capacité de transit et permettra d’alléger les routes bitumées en direction du Ghana. C’est également un projet d’économie qui permettra au Burkina Faso d’exporter et d’importer d’autant que les rails constituent le moyen de transport le moins cher et le plus fiable. Il renforcera l’intégration entre les peuples burkinabè et ghanéen selon le ministre des Transports, de la Mobilité Urbaine et de la Sécurité Routière du Burkina Faso, Vincent Dabilgou.

C’est un projet qui s’inscrit dans un processus de partenariat public-privé et de BOT (Build, Operate and Transfer), c’est-à-dire, qu’une entreprise construira avec son capital ce chemin de fer et l’exploiter pendant un temps donné pour recouvrer ses fonds avant de le rétrocéder aux deux pays. A partir du dossier technique qui sera disponible dans 8 mois, l’entreprise qui sera désignée déterminera le coût de réalisation de cette infrastructure ferroviaire, a expliqué M. Vincent Dabilgou, ministre des Transports.

C’est à l’issue de leur visite d’amitié et de travail effectuée respectivement les 4 et 5 mai 2017 à Ouagadougou et les 17 et 18 septembre 2018 au Ghana que les présidents du Burkina Faso Roch Marc Christian Kaboré et du Ghana Nana Akufo-Addo, ont déterminé les options claires pour ce projet qui symbolise la bonne coopération entre les deux pays, a rappelé Vincent Dabilgou. Au Burkina Faso, ce chemin de fer ira de Ouagadougou en passant par Kombissiri, Manga, Béguédo, Garango, Tenkodogo, Bagré, Zabré et Pô pour rejoindre le Ghana. Cette interconnexion ferroviaire entre le Burkina Faso et le Ghana est le début d’un renouveau des rails dans la sous-région.

Siébou Kansié
Libreinfo.net

- Advertisement -

Articles de la même rubrique

Economie : le Nigeria occupe désormais la 4è place en Afrique

Le Nigeria perd sa place de première puissance économique africaine. Il chute à la 4è place selon les prévisions du Fonds Monétaire International (FMI). Par...

UBA America renforce la diplomatie commerciale et accueille des diplomates et des chefs d’entreprise au sommet de la Banque mondiale à Washington

UBA America, la filiale américaine de United Bank for Africa (UBA) Plc, a accueilli lundi à Washington DC des diplomates, des responsables gouvernementaux et...

Togo: les burkinabè de la diaspora disent « MERCI » à EBOMAF

La diaspora burkinabè vivant au Togo s'est fortement mobilisée dans la matinée de ce lundi 22 avril 2024, au siège du Groupe EBOMAF au...

Energie: La Banque mondiale va octroyer près de 37 milliards FCFA au Mali

Le ministre malien de l’Économie et des Finances, Alousséni Sanou a annoncé, le 21 avril 2024, l’accord de la Banque mondiale de mettre à...

Côte d’Ivoire: la société panafricaine APRIL-OIL lauréate du prestigieux prix des Bâtisseurs

Le Président du conseil d'administration (PCA) de la société panafricaine des Hydrocarbures APRIL-OIL, Yasya Sawadogo fait partie de la liste très select du prestigieux...
spot_img

Autres articles

SNC 2024: Entre inquiétude et espoir, les artistes du Nord se préparent

A quelques jours de l’ouverture officielle de la Semaine nationale de la culture (SNC) Bobo 2024, les artistes de Ouahigouya dans la région du...

Coopération : Le Premier ministre Apollinaire Kyélem de Tambela en visite en Iran

Le Premier ministre, Dr Apollinaire Kyelem de Tambèla, est en visite de travail et d'amitié en Iran, du 24 avril au 1er mai 2024....

Lutte contre le terrorisme: Des chefs d’État africains réunis à  Abuja définissent des stratégies 

Des dirigeants africains se sont réunis du 22 au 23 avril 2024 à Abuja au Nigéria pour définir des stratégies de lutte contre le...

Oxfam: l’inégalité des revenus est élevée ou s’accroît dans 60 % des pays bénéficiant de prêts du FMI et de la Banque mondiale

L'inégalité des revenus est élevée ou en augmentation dans 60 % (64 sur 106) des pays à revenu faible ou intermédiaire qui reçoivent des...

Burkina : Savane médias fermé pour impôts non payés

La direction de Savane médias a annoncé , ce 24 avril 2024, la fermeture de ses locaux par les services des impôts selon une...