spot_img
spot_img

Burkina : Journalisme sensible aux conflits, le ministère de la communication forme des journalistes à Kaya

Publié le : 

Publié le : 

Le ministère de la Communication, à travers la direction générale des médias organise du 30 au 31 août 2023, un atelier de formation des rédacteurs en chef et journalistes en conduite des émissions interactives et journalisme sensible aux conflits. La formation se tient à Kaya, chef-lieu de la région du Centre-Nord.

Par Nicolas Bazié depuis Kaya

Ce sont des reporters, animateurs d’émissions, rédacteurs en chef des régions du Centre, du Centre-Nord, du Sahel, du Plateau-central, et du Centre-Est qui ont fait le déplacement à Kaya, chef-lieu de la région du Centre-Nord, ce 30 août 2023.

Pendant deux jours, ces hommes et femmes des médias vont être formés sur la conduite des émissions interactives et le journalisme sensible aux conflits.

Le Burkina Faso traverse une crise sécuritaire sans précédent, a d’emblée indiqué Wenceslas Yoni, directeur régional de la communication et des médias du Centre Nord.

Journalisme conflits ministère communication
Le directeur régional de la communication et des médias de la région du Centre-Nord Wenceslas Yoni

Cela fait que la collecte et le traitement de l’information devient de plus en plus difficile, explique le directeur régional Yoni qui affirme que dans ce contexte, le travail de journaliste requiert des compétences supplémentaires particulières.

«C’est en cela qu’un renforcement des capacités des acteurs du monde de l’information et de la communication s’avère nécessaire», fait-il savoir.

Selon lui, ce cadre est également une occasion pour les journalistes d’exposer leurs problèmes afin que des pistes de solutions soient trouvées, question de garantir un meilleur traitement de l’information en cette période de guerre.

Le directeur régional de la communication et des médias du Centre Nord a, au nom de l’ensemble des médias de cette partie du Burkina, remercié les autorités, pour avoir initié une telle formation, au profit de la presse régionale.

Le pays est dans une période assez sensible, fait remarquer le directeur général de la communication et des médias, Raphaël Kafando. Il explique que le ministère de la Communication a trouvé nécessaire de renforcer les capacités des journalistes, surtout dans la conduite des émissions interactives.

« Nous savons, ce n’est souvent pas facile de conduire ces types d’émissions», reconnait-il, ajoutant que pour cela, le journaliste ou du moins l’animateur doit avoir les rudiments nécessaires, pour mieux faire son travail.

Journalisme conflits ministère communication
Photo de famille à l’issue de l’ouverture de la formation

Ce qui est assez clair dans cette situation, fait observer Raphaël Kafando, c’est que le journaliste ne peut plus faire son métier comme avant.

« Forcément, on est obligé de tenir compte du contexte du pays, d’un certain nombre d’aspects. Il faut s’adapter parce que ni les journalistes ni personne d’autre ne s’est préparé à vivre cette situation», déclare-il.

Le directeur général de la communication et des médias invite ainsi, ces acteurs du monde de l’information, à bien suivre la formation pour mieux apprendre.

www.libreinfo.net

- Advertisement -

Articles de la même rubrique

Politique: MDA suspend son représentant actuel à l’ALT de toutes ses instances

Le Bureau exécutif national (BEN) du Mouvement pour la démocratie en Afrique (MDA) a annoncé ce vendredi 12 juillet 2024 dans un communiqué la...

Tchad : Mahamat Idriss Déby annule sa visite à l’Élysée

Le président tchadien Mahamat Idriss Déby a annulé sa visite prévue à l'Élysée selon le journal français Africa Intelligence ce vendredi 12 juillet 2024. Par...

Musique: Kindiss tire sa révérence après plus de 30 ans de carrière

Le monde de la musique burkinabè est en deuil. Il pleure la disparition de l’artiste chanteur Issa Kinda alias Kindiss. Le roi du «binon»...

Football: Oumarou Sawadogo prochain président de la FBF?

Le colonel major à la retraite, candidat déclaré à la présidence de la Fédération burkinabè de football (FBF) a animé ce vendredi 12 juillet...

Burkina/Éducation: «il y aurait un début de formation militaire, civique et patriotique au primaire», Président Ibrahim Traoré

Le président du Faso Ibrahim Traoré a annoncé jeudi lors d'une rencontre avec les forces vives de la nation, une insertion de la formation...
spot_img

Autres articles

Politique: MDA suspend son représentant actuel à l’ALT de toutes ses instances

Le Bureau exécutif national (BEN) du Mouvement pour la démocratie en Afrique (MDA) a annoncé ce vendredi 12 juillet 2024 dans un communiqué la...

Tchad : Mahamat Idriss Déby annule sa visite à l’Élysée

Le président tchadien Mahamat Idriss Déby a annulé sa visite prévue à l'Élysée selon le journal français Africa Intelligence ce vendredi 12 juillet 2024. Par...

Musique: Kindiss tire sa révérence après plus de 30 ans de carrière

Le monde de la musique burkinabè est en deuil. Il pleure la disparition de l’artiste chanteur Issa Kinda alias Kindiss. Le roi du «binon»...

Football: Oumarou Sawadogo prochain président de la FBF?

Le colonel major à la retraite, candidat déclaré à la présidence de la Fédération burkinabè de football (FBF) a animé ce vendredi 12 juillet...

Burkina/Éducation: «il y aurait un début de formation militaire, civique et patriotique au primaire», Président Ibrahim Traoré

Le président du Faso Ibrahim Traoré a annoncé jeudi lors d'une rencontre avec les forces vives de la nation, une insertion de la formation...