Accueil A la une Journalisme sensible aux conflits: le prix “PaxSahel” 2020 est lancé

Journalisme sensible aux conflits: le prix “PaxSahel” 2020 est lancé

Les Lauréats recevront leurs prix le 30 octobre 2020 au cours d'une cérémonie à l’hôtel Amiso à Ouagadougou, Adama Salembéré, secrétaire général à l’organisation/libreinfo.net

La 4e édition du « Prix PaxSahel pour le journalisme sensible aux conflits (JsC) » est lancé. Le concours est initié depuis 2017 par le Réseau d’initiative de journalistes (RIJ), pour promouvoir l’excellence dans le traitement de l’information liée aux conflits. L’édition 2020 de la compétition a été officiellement lancée le 12 septembre 2020 à Ouagadougou.

Par Siébou Kansié

Les médias peuvent être des vecteurs d’un vivre-ensemble harmonieux ou des acteurs pouvant aggraver une situation de conflit. De ce constat est parti la promotion du journalisme sensible aux conflits par le Réseau d’initiative de journalistes. Un projet intitulé « Appui aux médias pour la prévention et la gestion des conflits au Burkina Faso », a même été initié.

Pour susciter des productions journalistiques de qualité en lien avec les conflits, le ‘’Prix PaxSahel’’ a été institué en 2017 par le RIJ.

Il est ouvert aux journalistes de la radio, la télévision (y compris le Mojo), la presse écrite et en ligne de trois pays du Sahel que sont : le Burkina Faso, le Mali et le Niger. Il vise dans chaque catégorie, à récompenser les journalistes qui auront montré le professionnalisme dans le traitement de l’information liée aux conflits.

Pour la 4e édition, les œuvres en compétition sont celles qui ont été produites, publiées ou diffusées entre le 1er septembre 2019 et le 30 septembre 2020.

Les productions des candidats seront reçues physiquement du 15 au 30 septembre 2020 au siège du Réseau d’initiative des journalistes à Ouagadougou, situé non loin de l’espace vide de la Mairie de Bogodogo, où en ligne sur paxsahel@gmail.com.

La cérémonie de récompense se déroulera le 30 octobre 2020 à l’hôtel Amiso à Ouagadougou, selon Adama Salembéré, secrétaire général à l’organisation.

Les innovations de la 4e édition

Trois innovations majeures selon M. Salembéré, marqueront la 4e édition du prix PaxSahel. Il s’agit en premier lieu, de rehausser la valeur et la portée du prix par des trophées, la remise des attestations et des enveloppes financières et du matériel de production aux lauréats.

La deuxième innovation concerne l’instauration du Prix spécial « Koffi Amétépé », membre fondateur du RIJ et premier coordonnateur du RIJ en 2001, décédé en 2019. Ce prix est institué pour lui rendre hommage, selon Adama Salembéré, secrétaire général à l’organisation.

La dernière innovation est relative à la diffusion des extraits d’œuvres des lauréats lors de la soirée de récompense. Le Réseau d’initiative des journalistes dans l’organisation de ce concours, bénéficie de l’accompagnement de la Deutsche Welle Akademie (DWA).

www.libreinfo.net