spot_img
spot_img

Burkina/Lutte : « J’ai raccroché pour laisser la place aux plus jeunes», confie Athanase Moussiané

Publié le : 

Publié le : 

L’ancien lutteur international burkinabè, Athanase Moussiané dit le taureau du Nayala, était l’invité spécial des 72 heures des Journées des communautés du Plateau Central célébrées du 24 au 26 juin 2024 à Ziniaré. Nous l’avons rencontré pour savoir ce qu’il devient.

Par Natabzanga Jules Nikièma

Athanase Moussiané, le taureau du Nayala, est redescendu dans une arène de lutte. C’était à l’occasion de la cérémonie d’ouverture des 72 heures des Journées des communautés du Plateau Central tenues à Ziniaré, chef-lieu de la province de l’Oubritenga.

Lesdites journées ont été placées  sous le thème  « Cohésion sociale et vivre ensemble au Plateau Central : Rôle et place des communautés ».

C’est au nom de la culture de la communauté san et de la parenté à plaisanterie que le taureau du Nayala a participé aux activités. 

Avant de se prêter à nos questions, Athanase Moussiané fait une démonstration de lutte dans l’arène soigneusement aménagée à cet effet. Il retire un gourdin, esquisse quelques pas de danse au rythme des tam-tams.

Les griots l’accompagnent dans l’arène. Il ôte son habit, pénètre dans l’arène et se livre à des démonstrations.

Le taureau recherchait un adversaire dans le rang de la communauté moaga pour en découdre. Il n’en trouvera pas et se désole. La foule immense qui l’entourait applaudit. 

Plusieurs fois champion de lutte traditionnelle au Burkina, Athanase Moussiané a disparu des arènes. Le visage souriant, il déclare : « J’ai raccroché pour laisser la place aux plus jeunes pour qu’ils puissent eux aussi s’exprimer », déclare-t-il.

Par rapport à son absence des arènes, le taureau du Nayala l’explique par l’âge et les activités professionnelles.

Marié et père de famille, l’ancien lutteur international jette un regard sur l’avenir de la lutte traditionnelle au Burkina. « Vraiment, je peux dire que ça va pour le moment », fait-il savoir.  

Toutefois, il n’occulte pas les difficultés. « Dans ces circonstances (ndlr : insécurité), il y a beaucoup de zones qui sont touchées par l’insécurité. On voit qu’il y a beaucoup de gens qui se sont déplacés et cela ne permet pas aux jeunes de ces localités de beaucoup s’exprimer dans la lutte », déplore-t-il avant de souhaiter un retour de la paix. 

On se rappelle que le taureau du Nayala ayala est resté indétrônable pendant longtemps. Sur le sujet, il laisse entendre ceci : « Je ne suis plus dans l’arène. Ce sont ceux qui y sont qui se disent champions. J’ai trop duré dans l’arène ». 

« Je ne fais que souhaiter bonne chance à la jeunesse actuelle. Beaucoup de courage et il faut se donner à fond et prendre cela comme son sport, sa culture, afin de représenter valablement le Burkina Faso », ajoute-t-il.

www.libreinfo.net 

- Advertisement -

Articles de la même rubrique

Burkina: L’État a mobilisé plus de 1 000 milliards FCFA de recettes à fin mai 2024

A fin mai 2024, les recettes mobilisées s’élèvaient à 1 168,6 milliards de FCFA, en légère hausse de 1,3% (+14,5 milliards de FCFA) par...

Burkina/Mines : Asara Resources cède deux projets aurifères à BIC West Africa

Le 15 juillet 2024, la société Asara Resources, spécialisée  dans l'exploitation d’or en Afrique de l'Ouest, a publié un document dans lequel elle a...

Croissance économique du Burkina:  augmenter la productivité agricole

La Banque mondiale a publié deux rapports, en lien avec l'économie burkinabè, où  elle a formulé aussi des recommandations pour mieux orienter la croissance...

Burkina : l’École primaire de Doudoulcy célèbre l’excellence

L’École primaire de Doudoulcy, dans la commune rurale de Didyr, province du Sanguié, région du Centre-Ouest du Burkina a célébré pour la première fois,...

Présidence du Faso: création d’un comité anticorruption

Le Président du Faso, le capitaine Ibrahim Traoré a reçu ce mardi 16 juillet 2024 des mains de son directeur de cabinet et plusieurs...
spot_img

Autres articles

Burkina: L’État a mobilisé plus de 1 000 milliards FCFA de recettes à fin mai 2024

A fin mai 2024, les recettes mobilisées s’élèvaient à 1 168,6 milliards de FCFA, en légère hausse de 1,3% (+14,5 milliards de FCFA) par...

Burkina/Mines : Asara Resources cède deux projets aurifères à BIC West Africa

Le 15 juillet 2024, la société Asara Resources, spécialisée  dans l'exploitation d’or en Afrique de l'Ouest, a publié un document dans lequel elle a...

Croissance économique du Burkina:  augmenter la productivité agricole

La Banque mondiale a publié deux rapports, en lien avec l'économie burkinabè, où  elle a formulé aussi des recommandations pour mieux orienter la croissance...

Burkina : l’École primaire de Doudoulcy célèbre l’excellence

L’École primaire de Doudoulcy, dans la commune rurale de Didyr, province du Sanguié, région du Centre-Ouest du Burkina a célébré pour la première fois,...

Présidence du Faso: création d’un comité anticorruption

Le Président du Faso, le capitaine Ibrahim Traoré a reçu ce mardi 16 juillet 2024 des mains de son directeur de cabinet et plusieurs...