Home Diplomatie La France interdit Nathalie Yamb d’entrée sur son territoire 

La France interdit Nathalie Yamb d’entrée sur son territoire 

0

La France a informé ce 15 octobre 2022 à Nathalie Yamb, active sur les réseaux sociaux, son interdiction d’entrée et de séjour sur le territoire national, selon nos confrères de RFI. 

Par la Rédaction 

C’est une activiste qui est très virulente sur les réseaux sociaux contre les politiques françaises en Afrique. Nathalie Yamb semble couper le sommeil à l’État français de part ses sorties médiatiques assez directes. C’est pourquoi la France l’a informé de son interdiction d’entrée et de séjour sur le territoire national. 

L’arrêté qui avait été pris le 12 janvier 2022 a été communiqué à Nathalie Yamb vendredi 14 octobre par lettre recommandée, selon RFI.

Le média français précise qu’il reproche notamment à Nathalie Yamb, très active sur les réseaux sociaux, d’encourager le recours à la violence à l’encontre des symboles de la présence française en Afrique.

« L’arrêté du ministre français de l’Intérieur qui vient d’être communiqué à Nathalie Yamb date du 12 janvier dernier. La mesure n’est donc pas neuve, mais elle était restée confidentielle. Vendredi 14 octobre, les autorités françaises ont souhaité informer formellement cette militante très présente sur les réseaux sociaux de l’interdiction d’entrée et de séjour sur le territoire français qui la vise», lit-on. 

« Nous voulons nous assurer qu’elle est bien informée qu’elle est sous le coup de cette mesure pour incitation à la haine et à la violence », explique RFI qui cite une source proche du dossier.

Le texte de l’arrêté détaille ce que Paris reproche à Nathalie Yamb. Il évoque les « diatribes récurrentes qu’elle profère contre la France et ses autorités et dans lesquelles elle cautionne, voire encourage, le recours à la violence à l’encontre des symboles de la présence française en Afrique ». 

En plus selon Paris, Nathalie Yamb tient « des propos virulents à l’égard des positions françaises sur le continent africain susceptibles de favoriser l’entrisme des puissances étrangères hostiles à la France sur le continent africain et d’alimenter le développement d’un ressentiment populaire anti-français en Afrique, mais également parmi les diasporas africaines en France ».

L’arrêté estime par conséquent, qu’« au regard à la haine profonde qu’elle entretient à l’égard de la France qu’elle exprime très régulièrement par des propos virulents diffusés et relayés via des services de communication au public en ligne qui bénéficient d’une large audience, il est à craindre que sa présence en France provoque de graves troubles à l’ordre public. »

La Suisso-Camerounaise est devenue en l’espace de quelque temps, la nouvelle égérie de la lutte contre le néo-colonialisme, depuis son discours lors du sommet Afrique-Russie à Sotchi en 2019.

La nouvelle Dame de fer du continent, avait même été expulsée de la Côte d’Ivoire juste après son retour de la Russie.

www.libreinfo.net

info instantanées libre info moov orange

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
19 + 27 =