spot_img

Burkina : Le « champion » de la finance, Idrissa Nassa, à la tête du patronat burkinabè

Publié le : 

Publié le : 

L’un des maillons de la finance au Burkina Faso, Idrissa Nassa est désormais le président du patronat burkinabè. L’homme a un parcours très riche dans le monde des affaires depuis plus de 3 décennies.

Par Daouda Kiekieta

Âgé de 59 ans, le banquier burkinabè, Idrissa Nassa est appelé à conduire la destinée du patronat burkinabè pour un mandat de cinq ans.

Il était vice-président de cette structure jusqu’à son élection le mardi 24 octobre 2023. Il est un habitué du management depuis plusieurs décennies.

Cadre de Banque et d’établissement financier de fonction et Économiste Gestionnaire de formation, il a été formé très tôt à l’entrepreneuriat à partir d’une famille commerçante.

Il fait ses premières armes dans le commerce. Sa première entreprise à été enregistrée en 1984 au nom de «Établissement Nassa » et portait sur la distribution de pièces de rechange pour les engins à deux roues.

Il se lance également en 1985 dans le secteur de l’industrie et du négoce international, alors qu’il n’avait que 21 ans. Dans la sous-région, en 1990, il faisait partie des plus gros négociants de produits de grande consommation.

L’immobilier, l’hôtellerie et l’industrie graphique ont été des secteurs dans lesquels il a investi. C’est à partir de 2001,que l’homme d’affaire burkinabè Idrissa Nassa se lance dans la finance en rachetant la Financière du Burkina (FIB), une institution qui était en crise.

Il parvient à relever le défi et la FIB devient une institution financière de référence à l’époque. En 2002, il reçoit la distinction de meilleur jeune entrepreneur Africain de l’année décerné par « Mondial de l’entrepreneuriat » au Canada.

En 2008, FIB devient « Coris Bank International » avec le lancement effectif des activités, toujours sous le leadership du banquier burkinabè.

Malgré la présence de grandes institutions bancaires internationales dans le paysage burkinabè, il parvient à positionner Coris Bank International (CBI) comme la banque leader au Burkina grâce à son leadership. Cette année 2023, lors de la Rencontre des Patrons d’Afrique (REPAB) tenue à Ouagadougou, son institution financière a été désignée « Meilleur employeur« .

En moins de deux décennies d’existence, il fait de Coris Bank International l’institution financière la plus dynamique en termes d’augmentation de la taille du réseau dans l’espace UEMOA.

CBI est aujourd’hui la première banque au Burkina Faso sur une dizaine avec des filiales en Côte d’Ivoire, au Mali, au Togo, au Sénégal, au Benin, au Niger, en Guinée et bientôt au Tchad et en Mauritanie. En effet, la banque burkinabè a racheté les filiales de la Société Générale dans ces deux pays.

Ce champion de la finance cumule plusieurs distinctions dont celles de Chevalier de l’Ordre du Mérite avec agrafe économique en 2004, Chevalier de l’Ordre National en 2005 puis Officier de l’Ordre National en décembre 2010 et Commandeur de l’Ordre National en décembre 2015.

En décembre 2020, il est sacré meilleur CEO (Chief Executive Officier ou PDG en français) de l’année lors des Financial Afrik Awards, à Dakar au Sénégal.

Idrissa Nassa est réputé être un homme d’affaire très accessible. Il est à limite un ambassadeur de la jeunesse. Il ne manque aucune occasion pour féliciter et accompagner financièrement les jeunes qui s’illustrent dans l’excellence ou porteurs de projets majeurs.

Dans son programme quinquennal du Patronat, il promet de faire la promotion des PME/PMI, d’encourager l’entreprenariat des jeunes et des femmes et l’émergence de Champions nationaux.

www.libreinfo.net

- Advertisement -
spot_img

Articles de la même rubrique

Burkina : Le ministre Jean Emmanuel Ouédraogo élevé au grade d’Officier de l’Ordre de l’Étalon

Le ministre de la Communication, de la Culture, des Arts et du Tourisme, Jean Emmanuel Ouédraogo, a été fait Officier de l'Ordre de l'Étalon,...

Procès charbon fin : « On n’a jamais augmenté les taux d’humidité dans les sacs », Sidi Abdoulaye

Ce 8 décembre 2023 au Tribunal de grande instance Ouaga I, le juge a décidé de l'instruction de l'infraction «faux en écriture privée de...

Burkina : un colloque international en hommage à Norbert Zongo, le 13 décembre

Dans le cadre de la célébration des 25 ans de l’assassinat de Norbert Zongo, le département d’histoire et archéologie de l’université Norbert Zongo et...

Burkina/Politique : Ouaro, « victime d’abandon » démissionne du MPP 

Le Pr Stanilas Ouaro, 4e vice-président du Mouvement du peuple pour le progrès (MPP), l’ex-parti au pouvoir, et ancien ministre de l’Éducation nationale sous...

Burkina : Le forum «Africapacités» se penche sur les opportunités des défis actuels au Sahel

Ce vendredi 8 décembre 2023 s'est ouvert à Ouagadougou le forum international « Africapacités », organisé par Diakonia, le Centre pour la  gouvernance démocratique...
spot_img

Autres articles

Burkina : Le ministre Jean Emmanuel Ouédraogo élevé au grade d’Officier de l’Ordre de l’Étalon

Le ministre de la Communication, de la Culture, des Arts et du Tourisme, Jean Emmanuel Ouédraogo, a été fait Officier de l'Ordre de l'Étalon,...

Procès charbon fin : « On n’a jamais augmenté les taux d’humidité dans les sacs », Sidi Abdoulaye

Ce 8 décembre 2023 au Tribunal de grande instance Ouaga I, le juge a décidé de l'instruction de l'infraction «faux en écriture privée de...

Burkina : un colloque international en hommage à Norbert Zongo, le 13 décembre

Dans le cadre de la célébration des 25 ans de l’assassinat de Norbert Zongo, le département d’histoire et archéologie de l’université Norbert Zongo et...

Burkina/Politique : Ouaro, « victime d’abandon » démissionne du MPP 

Le Pr Stanilas Ouaro, 4e vice-président du Mouvement du peuple pour le progrès (MPP), l’ex-parti au pouvoir, et ancien ministre de l’Éducation nationale sous...

Burkina : Le forum «Africapacités» se penche sur les opportunités des défis actuels au Sahel

Ce vendredi 8 décembre 2023 s'est ouvert à Ouagadougou le forum international « Africapacités », organisé par Diakonia, le Centre pour la  gouvernance démocratique...