Home A la une Administration territoriale: le ministre Clément Sawadogo veut réorganiser, réformer et poursuivre le...

Administration territoriale: le ministre Clément Sawadogo veut réorganiser, réformer et poursuivre le dialogue social

Clément Sawadogo: administration territoriale et de la décentralisation
Clément Pengdwendé Sawadogo,ministre d'Etat,ministre en charge de l'administration territoriale et de la décentralisation a été installé.

Après la nomination des ministres, c’est maintenant la phase de leur installation à leur poste respectif. Ce jeudi 14 janvier 2021, Clément Pengdwendé Sawadogo a été officiellement installé dans ses fonctions de ministre d’Etat, ministre de l’Administration territoriale et de la décentralisation.

 Par Georges Youl, Stagiaire

« Monsieur Pengdwendé Clément Sawadogo, au nom de leur excellence messieurs le président du Faso et le chef du gouvernement, je vous déclare solennellement installé dans vos fonctions de ministre d’Etat, ministre de l’Administration territoriale et de la décentralisation ». C’est par ces mots que Stéphane Sanou, secrétaire général du gouvernement et du conseil des ministres a officialisé la prise de fonction de Clément Sawadogo.

Déjà, ce vétéran de l’administration burkinabè déborde de projets. Il pense à la réorganisation et la réforme de l’administration, le lancement des travaux du 11 décembre pour le compte du Plateau Central (Chef-lieu Ziniaré), la rationalisation du découpage administratif, le renforcement et la poursuite du dialogue social au sein de l’administration, etc. « C’est une responsabilité dont je mesure l’ampleur et la difficulté », indique-t-il.

Le secrétaire général du gouvernement précise que si M. Sawadogo est nommé à ce poste, c’est parce que le président du Faso a placé une grande confiance en lui du fait de son expérience. « C’est une grande responsabilité que vous allez désormais assumer afin de conduire avec succès deux secteurs de notre pays dont l’importance n’est plus à démontrer »,laisse entendre M. Sanou.

Après avoir mentionné les acquis et les difficultés rencontrées, le ministre sortant Siméon Sawadogo a confiance que son successeur relèvera les défis.  «Au regard de votre parcours et de votre riche expérience dans la gouvernance des institutions publiques, je n’en doute pas un seul instant que ce ministère que je vous passe aujourd’hui la direction, connaitra sous votre magistère, des jours glorieux en termes de défis relevés et de chantiers réalisés.

Le gouverneur de la Région de la Boucle du Mouhoun (Chef-lieu Dédougou) Edgar Sié Sou, témoigne son accompagnement et sa loyauté à M. Sawadogo, le rassurant que les missions qui leur seront confiées seront bien accomplies avec responsabilité.

La cérémonie a connu la présence du ministre sortant Siméon Sawadogo, de celle du secrétaire général du gouvernement et du conseil des ministres Stéphane Sanou, de Armand Béouindé maire de la ville de Ouagadougou et celle de plusieurs gouverneurs.

Agé de 61 ans, Clément Pengdwendé Sawadogo est économiste de formation. Il a déjà occupé la fonction de ministre de l’administration territoriale et de la décentralisation en 2006. Il a aussi été ministre de la fonction publique, du travail et de la protection sociale en 2016 et ministre de la Sécurité en 2018. A cela s’ajoute sa fonction de conseiller spécial à la présidence du Faso et de président du conseil d’administration de Air Burkina en 2019. Par ailleurs M. Sawadogo est le deuxième vice-président du Mouvement du peuple pour le progrès(MPP).

www.libreinfo.net