Home Culture Diébédo Francis, premier architecte Africain à recevoir le Prix Pritzker depuis sa...

Diébédo Francis, premier architecte Africain à recevoir le Prix Pritzker depuis sa création en 1979

0
Le prix Pritzker 2022
Diébédo Francis, premier architecte Africain à recevoir le Prix Pritzker depuis sa création en 1979.

Le Burkina Faso est honoré à travers les prouesses de l’un de ses fils. Le prix Pritzker 2022 a été décerné le mardi 15 mars 2022 à Diébédo Francis Kéré. Ce prix est qualifié comme étant le « prix Nobel de l’architecture ». Le Burkinabè devient ainsi le premier Africain à remporter ce prix. 

Par Tatiana Kaboré

Il est Burkinabè et est basé à Berlin en Allemagne. Diébédo Francis Kéré puisque c’est de lui qu’il s’agit, a remporté le mardi 15 mars 2022 le prix Pritzker 2022. Ce prix est la plus haute distinction au monde dans le domaine de l’architecture. Il a été mis en place depuis 1979 par la Fondation Hyatt.

Un prix qui lui a été décerné selon les organisateurs, pour son « engagement pour la justice sociale et à l’utilisation intelligente de matériaux locaux pour s’adapter et répondre au climat naturel ». Il y a aussi son travail « dans des pays marginalisés, où les contraintes et les difficultés sont nombreuses et où l’architecture et les infrastructures sont absentes ».

«Il construit des institutions scolaires contemporaines, des établissements de santé, des logements professionnels, des bâtiments civiques et des espaces publics, souvent dans des pays où les ressources sont fragiles et où la fraternité est vitale », a précisé le comité du prix Pritzker.

Diébédo Francis Kéré, lauréat du Pritzker 2022 a construit une école primaire et mené plusieurs autres projets dans son village natal à Gando, dans la région du Centre-Est. Cette école « jette les bases de son idéologie » qui est de bâtir une source avec et pour une communauté en vue de répondre à un besoin essentiel et corriger les inégalités sociales.

Âgé de 57 ans, il devient ainsi le premier africain à recevoir cette distinction. Parmi les grands lauréats de ce prix, l’on pourrait citer l’américain Philip Johnson, le Polonais Frank Gehry, le Japonais Tadao Andō, l’Italien Renzo Piano, l’Irako- Britannique Zaha Hadid et le Français Jean Nouvel.

Diébédo Francis Kéré, connu pour son implication dans les projets à fort potentiel d’usage public est auteur de plusieurs ouvrages en Afrique notamment au Burkina, au Bénin, au Mali, au Togo, au Kenya. En Europe et au États-Unis il a reçu des commandes d’installations de pavillons.

Pour mémoire, le lauréat n’est pas à son premier prix international, il avait déjà remporté en 2004 le prix « Aga Khan Award for architecture ». En 2009 il remporte également le prix « Global Award For Sustainable Architecture », en 2010, « BSI Swiss Architectural Award ». En 2011, Francis Kéré remporte les prix Marcus  Prize for  Architecture et Regional Holcim Award Gold, puis en 2012 le prix Global Holcim Award.

Le Germano-Burkinabè fut le premier Africain à être choisi par la direction du célèbre musée d’art contemporain londonien pour concevoir son pavillon éphémère dont la construction est confiée chaque année à l’un des plus éminents architectes du monde et ce depuis 2000.

Il faut aussi préciser qu’au Burkina, il est le chef de file du pool des architectes du mémorial Thomas Sankara. Il est aussi chargé de dessiner le plan de la future Assemblée nationale. Et au Bénin, il a la charge de la construction de l’Assemblée nationale à Porto Novo.

www.libreinfo.net

SENS Appel à contribution militante et population

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
29 × 3 =