Accueil A la une Libération des otages : 15 soldats burkinabè ont participé à l’opération

Libération des otages : 15 soldats burkinabè ont participé à l’opération

Le président Roch Kaboré, a reçu trois des ex-otages dont les deux français et la Sud-coréenne ce samedi 11 mai 2019 à 9h à Kosyam, avant leur départ pour la France.

C’est dans un style décontracté, que les trois ex-otages sont arrivés à Kosyam. Ils sont arrivés peu avant 9 heures sans l’américaine qui est le 4e ex-otage.  Ils sont arrivés ensemble dans un véhicule 4×4 avec une délégation venue de la France. Elle était conduite par l’Ambassadeur de France à Ouagadougou, Xavier Lapayre De Cabane. Après quelques formalités de protocole, le président Kaboré a reçu ses invités dans un climat détendu. Leur rencontre a duré à peu près une trentaine de minutes. Roch Kaboré avait à ses côtés, le ministre burkinabè des affaires étrangères, Alpha Barry, de la défense, Shérif Sy et de la sécurité,Ousséni Compaoré. Après quelques échanges avec le président du Faso, c’est le chef de la diplomatie burkinabè qui a pris la parole devant un parterre de journalistes.

15 soldats burkinabè ont participé à l’opération

Pendant le point de presse, le ministre des affaires étrangères et de la coopération a réitéré le soulagement du chef de l’État, quant à la libération des otages. Il a ajouté que l’otage américain a été récupéré par les autorités américaines. Il a aussi précisé que quinze soldats burkinabè ainsi que le service de renseignement national ont participé à l’aboutissement de cette opération. Ce qui témoigne selon lui, de la bonne marche de la coopération militaire entre le France et le Burkina Faso. Cette coopération sera davantage renforcée pour plus de victoires, a affirmé Alpha Barry, ministre des affaires étrangères et de la coopération. Quant aux otages, ils expriment leur reconnaissance aux soldats qui ont contribué à les libérer de l’enfer. Ils ont également rendu un hommage aux deux militaires français tués lors de l’opération et présenté leurs condoléances aux familles endeuillées.

Après une entrevue avec le président du Faso, Roch Kaboré, les deux français et la citoyenne sud-coréenne ont quitté Kosyam en direction de l’aéroport où ils prendront le vol pour Paris. Leur arrivée est prévue pour 17h à Villacoublay. Emmanuel Macron les accueillera à leur arrivée. Les deux français ont passé 10 jours avec les terroristes.

Pour rappel, c’est dans la nuit du jeudi à vendredi au Burkina Faso, lors d’une opération militaire que l’armée française appuyé par des soldats burkinabè a libéré les quatre otages dont les deux touristes français enlevés le 1er mai dans le nord du Benin ainsi qu’une américaine et une Sud-coréenne dont leur identité n’est pas dévoilée. Les deux dames étaient enlevées depuis une trentaine de jours. Deux militaires français et quatre terroristes ont perdu la vie lors de cette opération. Le président français Emmanuel Macron a rendu un hommage aux deux militaires tués et présenté ses sincères condoléances à leurs familles. Le président burkinbè Roch Kaboré, quant à lui, a salué la libération des otages, et les États-Unis ont dit merci à la France pour la libération de leur compatriote. L’identité des quatre terroristes tués lors de l’opération n’a pas encore été précisée.

 Siébou Kansié

Libreinfo.net

 

Commenter

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
7 − 5 =