spot_img

Burkina Faso: le PDS demande «la libération immédiate» de Guy Hervé Kam

Publié le : 

Publié le : 

Dans une déclaration datée du 10 février 2024, le Parti pour la démocratie et le socialisme (PDS) a demandé la libération immédiate de Guy Hervé Kam, coordonnateur du Mouvement SENS. 

Par Nicolas Bazié

24 janvier 2024. Voilà maintenant 17 jours que Guy Hervé Kam est sans nouvelles depuis son retour de Bobo Dioulasso. 

« L’opinion nationale ignore totalement les raisons de cet enlèvement», déplore le Parti pour la démocratie et le socialisme (PDS) qui rappelle, à travers une déclaration, que « Me Kam n’a pas eu accès à un avocat, et il n’a pas été présenté à un juge». 

Le PDS « condamne ces pratiques indignes, qui sont en violation des principes de l’État de droit et des pratiques en matière de police judiciaire», lit-on dans ladite déclaration.

Le parti, dont Aziz Diallo est le vice-président ajoute que « le respect des libertés individuelles et collectives est un principe important de la restauration de l’État de droit et de la lutte contre le terrorisme».

« C’est pourquoi nous demandons l’arrêt de ces pratiques, et la libération immédiate de notre camarade ainsi que de tous les autres burkinabè détenus dans ces conditions», martèle le PDS. 

www.libreinfo.net

- Advertisement -

Articles de la même rubrique

Burkina/Sourou: Prorogation du couvre-feu de 3 mois à Lankoué et Kiembara

Dans un communiqué du 25 février 2024, le Haut-Commissaire du Sourou, Salif Traoré a annoncé la prorogation du couvre-feu dans les départements de Lankoué...

Sénégal : vers une amnistie générale pour les troubles connus par le pays

Le chef de l’État sénégalais Macky Sall a annoncé ce lundi 26 février 2024, un projet de loi d’amnistie générale pour les faits liés...

Procès Adama Siguiré : après 3h de débats, le dossier renvoyé au 4 mars

Le procès en diffamation intenté contre l’écrivain Adama Siguiri est renvoyé au 4 mars 2024.  Par Nicolas Bazié Lorsque le dossier a été appelé, les avocats...

«Enlèvement» de Me Kam : Le Mouvement SENS dénonce une violation des libertés démocratiques au Burkina

Le Mouvement SENS a organisé une conférence de presse , le lundi 26 février 2024 à Ouagadougou, pour dénoncer «l'enlèvement» de leur coordinateur national,...

Coopération: Retrait de l’AES, la CEDEAO énonce les conséquences

Les chefs d’Etats de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) ont tenu un sommet extraordinaire sur la situation politique, la...
spot_img

Autres articles

Burkina/Sourou: Prorogation du couvre-feu de 3 mois à Lankoué et Kiembara

Dans un communiqué du 25 février 2024, le Haut-Commissaire du Sourou, Salif Traoré a annoncé la prorogation du couvre-feu dans les départements de Lankoué...

Sénégal : vers une amnistie générale pour les troubles connus par le pays

Le chef de l’État sénégalais Macky Sall a annoncé ce lundi 26 février 2024, un projet de loi d’amnistie générale pour les faits liés...

Procès Adama Siguiré : après 3h de débats, le dossier renvoyé au 4 mars

Le procès en diffamation intenté contre l’écrivain Adama Siguiri est renvoyé au 4 mars 2024.  Par Nicolas Bazié Lorsque le dossier a été appelé, les avocats...

«Enlèvement» de Me Kam : Le Mouvement SENS dénonce une violation des libertés démocratiques au Burkina

Le Mouvement SENS a organisé une conférence de presse , le lundi 26 février 2024 à Ouagadougou, pour dénoncer «l'enlèvement» de leur coordinateur national,...

Coopération: Retrait de l’AES, la CEDEAO énonce les conséquences

Les chefs d’Etats de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) ont tenu un sommet extraordinaire sur la situation politique, la...