Accueil Culture Littérature:”Combattre la corruption”l’ouvrage de Pascal Bamouni pour mieux comprendre les obstacles au...

Littérature:”Combattre la corruption”l’ouvrage de Pascal Bamouni pour mieux comprendre les obstacles au developpement

L'écrivain Pascal Bamouni remettant son livre au ministre de la justice Réné Bagoro à gauche
L'écrivain Pascal Bamouni remettant son livre au ministre de la justice Réné Bagoro à gauche

Combattre la corruption,c’est le titre du nouvel ouvrage écrit par le Magistrat Pascal Bamouni. L’oeuvre a été officiellement présentée à Ouagadougou mardi 28 juillet à la Cour de Cassation.L’auteur est un Magistrat de formation,juge d’instruction au tribunal de grande instance de Gaoua en 1995,il sera par la suite Président du tribunal de Gaoua(Sud Ouest) et de Tenkodogo(Centre Est). A Bobo Dioulasso,il occupe la présidence de la chambre correctionnelle de la Cour d’Appel de 2011 à 2017.Il est actuellement conseiller à la Cour de Cassation et membre du conseil consultatif de l’union africaine sur la corruption.

Par La Rédaction

Pascal Bamouni, vient d’agrandir le cercle des écrivains Burkinabè. En effet, il vient de publier un ouvrage sur la corruption. Intitulé « Aperçu du système africain de lutte contre la corruption », préfacé par le Dr. Luc Marius Ibriga, Contrôleur général d’Etat de l’Autorité supérieure de contrôle d’Etat et de lutte contre la corruption (ASCE-LC).L’ouvrage a été publié aux éditions, «Icra Livre »,une oeuvre de 139 pages destinée  aux lecteurs sur le fléau de la corruption, véritable gangrène du développement des pays africain.

Membre du Conseil consultatif de l’union africaine sur la corruption et conseiller à la Cour de cassation, son auteur, bien introduit dans le milieu judiciaire et des droits de l’homme, partage sa vision, sa compréhension et son regard critique sur le phénomène de la corruption, notamment le système africain de lutte contre la corruption.

Son ouvrage est destiné à tous ceux qui considèrent la corruption comme un obstacle majeur au développement, en particulier aux acteurs et partenaire de cette lutte.

Si l’on se réfère à l’étude  conjointe de la Banque africaine de développement(BAD) et l’OCDE, la corruption fait perdre au continent africain 148 milliards de dollars chaque année tandis que les flux illicites qui partent de l’Afrique sont évalués à 60 milliards de dollars. La question de la corruption reste cruciale dans les pays en voie de développement. C’est pourquoi cet ouvrage se positionne comme un outil nécessaire à la compréhension du fléau de la corruption en Afrique. 

Selon le préfacier, Dr. Luc Marius Ibriga, il servira de document utile pour le monde de la recherche en ce sens qu’il aborde avec acuité la problématique de la corruption.

Quant à l’éditeur, Dr. Dramane Konaté, il a salué le courage de l’auteur qui a travaillé sans relâche pour l’aboutissement de l’ouvrage. Sans sa volonté manifeste et à toute épreuve, cet ouvrage ne verrait pas le jour, dira-t-il.

www.libreinfo.net