Home Non classé Lutte contre le terrorisme: Bala Sakandé appelle à revoir les textes sur...

Lutte contre le terrorisme: Bala Sakandé appelle à revoir les textes sur la prise en charge des VDP

0
Lutte contre le terrorisme
Lutte contre le terrorisme, le Président de l'Assemblée nationale Bala Sakandé appelle à revoir les textes sur la prise en charge des Volontaires pour la Défense de la Patrie (VDP).

L’Assemblée nationale du Burkina Faso a examiné jeudi 16 décembre 2021, le projet de loi portant loi de finances pour l’exécution du budget de l’État exercice 2022. Au cours des débats, le Président de l’Assemblée nationale Alassane Bala Sakandé a plaidé en faveur de l’amélioration des conditions de vie des Volontaires pour la défense de la patrie VDP.

Par Siébou Kansié

L’Assemblée nationale en plénière, a adopté le jeudi 16 décembre 2021, la loi de finances pour l’exécution du budget de l’Etat exercice 2022. C’est un budget qui présente un déficit de 570,0 milliards de FCFA et une épargne budgétaire de 96,7 milliards de FCFA. Les recettes s’élèvent à 2 349,1 milliards de FCFA et les dépenses sont à 2 919,1 milliards de FCFA.

Au niveau de la répartition, il ressort que les ministères de l’Éducation nationale et celui de l’Enseignement supérieur cumulent 30,09% du budget. Ils sont suivis des ministères de la Défense et de la Sécurité qui totalisent 20,27%. Le ministère de la Santé arrive en troisième position avec 13,89% du budget.

Avant de clore les échanges, le Président de l’Institution parlementaire burkinabè Alassane Bala Sakandé, a plaidé en faveur des Volontaires pour la défense de la patrie (VDP). Répartis en groupe de dix personnes, ils reçoivent chacun une somme de 20 mille par mois, soit 200 mille par groupe.

Sakandé a défendu leur cause en demandant une hausse du budget qui leur est accordé. Pour le chef de l’Institution parlementaire, il est plus qu’important de revoir les textes sur la prise en charge sanitaire des VDP mais également, augmenter sensiblement la somme mensuelle qui leur affectée. Pour lui, il est nécessaire que ceux qui se sont volontairement engagés dans la lutte contre le terrorisme, aient le minimum. Car, « nous sommes tous VDP ».

Il appelle tous les Burkinabè à s’impliquer dans la lutte contre le terrorisme parce que dit-il, les Forces de défense et de sécurité et les politiciens seuls, ne peuvent pas vaincre le terrorisme.  Tout le monde doit les aider à avancer dans le combat, a-t-il souhaité.

A lire aussi:Burkina: bientôt une amélioration des conditions de vie et de travail des VDP

www.libreinfo.net

SENS Appel à contribution militante et population

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
22 × 9 =